L’Élysée sait très bien que c’est ridicule, ils le savent tant et si bien qu’ils n’ont pas communiqué dessus ; il fallait aller chercher l’information dans les journaux saoudiens… Bref, nous avons en réalité sur cette photographie officielle deux criminels, plus exactement deux trafiquants d’armes qui déstabilisent un pays étranger – la Syrie, Mali, Libye… – en vendant des armes de manière totalement illégale avec un président français qui part en guerre sans consulter l’Assemblée, une décision illégale et dangereuse. Il ne manquait à ce tableau que des breloques, du bling-bling pour pitres, des légions du déshonneur dont l’utilité pour un roi saoudien est plus que douteuse !!!