La crise a terrorisé tout le monde, du coup quelques milliers de Français ont décidé de ne pas faire d’enfants en 2020, on imagine que ce sera pire en 2021… Bravo Macron ainsi que les médias de la terreur !


Environ 740 000 bébés sont nés en France l’an passé, soit 13 000 de moins qu’en 2019, selon l’Insee qui a dévoilé son bilan démographique pour 2020.

Le Covid-19 n’est pas la seule cause de la baisse de la natalité en France : cela fait six années que la diminution des naissances est palpable. Après avoir marqué le pas en 2019 (-0,7 %), la chute s’est amplifiée en 2020. Selon l’Insee, 740 000 bébés sont nés dans le pays l’an passé, soit 13 000 naissances de moins qu’en 2019 (-1,8 %) et 79 000 de moins qu’en 2014. Et la France n’est pas la seule dans ce cas.


Selon l’Insee, l’indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) s’établit à 1,84 enfant par femme, après 1,86 en 2019. LE PARISIEN

Le Parisien : Actualités en direct et info en continu

19 janvier 2021