Même pour Jimmy Carter le plan Trump « viole le droit international » ! On imagine que les sayanim des plateaux télé – on ne va pas les citer ici, ils sont trop nombreux – vont nous expliquer que c’est un antisémite et qu’il avait une cousine au 8e degré nazie…


L’ex-président américain Jimmy Carter, artisan du premier accord de paix israélo-arabe, a vivement critiqué jeudi le plan de Donald Trump pour régler le conflit entre Israël et les Palestiniens en estimant qu’il violait le droit international.

« Le nouveau plan américain sape les perspectives de parvenir à une juste paix entre Israéliens et Palestiniens. S’il est mis en œuvre, ce plan va ruiner la seule solution viable à ce conflit au long cours, la solution à deux États », a déclaré l’ancien président démocrate âgé de 95 ans, deux jours après la présentation de la proposition de son lointain successeur républicain.

Donald Trump a proposé la création, soumise à des conditions draconiennes, d’un État palestinien amputé de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes qui seraient annexées par Israël, et avec une capitale reléguée dans les faubourgs de Jérusalem-Est…


Photo d’illustration : l’ancien président démocrate Jimmy Carter. PHOTO JOHN AMIS, AP

La Presse

AGENCE FRANCE-PRESSE
30 janvier 2020