Voici dans la même journée un autre scandale de pédophilie impliquant ce prédateur diabolique issu de l’école de la république, auteur du viol de dizaines d’enfants en Asie. Malheureusement, étant donné l’inefficacité de la justice pour ce qui est des crimes commis sur les enfants, il fera quelques années de prison pour en ressortir et récidiver encore et encore. Bien sûr, l’école décadente de la république n’a rien vu venir ; elle est d’ailleurs, comme le Vatican, incapable de combattre cet horrible fléau. Mais, curieusement, les médias ne parlent que des faits concernant l’église catholique et jamais du drame et du scandale extraordinaire de pédophilie dans les écoles alors qu’il y a beaucoup plus d’enfants, infiniment plus d’enfants à l’école que dans les églises. Il est donc logiquement prioritaire de s’occuper de ce scandale afin de protéger nos enfants. Ne comptez surtout pas sur le ministère de l’éducation nationale pour le faire car pour ces gens-là, il est plus important d’introduire l’enseignement de la sexualité dès le plus jeune âge, plutôt que celui de la lecture, l’écriture et le calcul.


Il est soupçonné de viols sur plusieurs dizaines d’enfants en Thaïlande, en Malaisie, aux Philippines et en Inde.

Un Français expatrié à Singapour a été interpellé à Besançon (Doubs), le 30 mars, et mis en examen le 1er avril, a affirmé le parquet de Paris à franceinfo, vendredi 5 avril, confirmant une information du Parisien.

Selon une source policière à franceinfo, l’homme a reconnu la plupart des faits en garde à vue.

Une autre source policière explique à France 3 qu’il est suspecté d’avoir fait une cinquantaine de victimes, toutes de jeunes garçons. Une information judiciaire a été ouverte pour des faits susceptibles d’avoir été commis en Thaïlande, Malaise, Philippines et en Inde.

Arrêté puis libéré en Thaïlande

Il a été inculpé pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, détention, acquisition et captation en vue de sa diffusion d’images à caractère pornographique sur un mineur, participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime et corruption de mineur de plus de 15 ans », détaille le parquet…


Photo d’illustration : le Français mis en examen le 1er avril 2019 et soupçonné de viols sur des dizaines d’enfants dans plusieurs pays d’Asie, ici après son arrestation en Thaïlande, le 4 février 2019, sur une image du média thaïlandais Ejan.co. (EJAN.CO)