Hier 13 novembre 2019, une plainte a été déposée à Marseille par M. Salim Laïbi contre M. Sadi Saïd pour « Violences, diffamation et dégradations ». Après avoir été agressé physiquement par l’ex-président du RCD pour lui avoir posé une simple question à propos de son dernier livre, Monsieur  Sadi Saïd a cru bon de poster des messages publics sur son compte Facebook dans lesquels les mensonges et la diffamation le disputent à la mauvaise foi.

Au lieu de répondre aux questions qui lui ont été posées, Monsieur Sadi Saïd s’est réfugié dans le complotisme le plus stupide en multipliant les contradictions puisque M. Laïbi Salim a été traité simultanément d’islamiste intégriste et d’agent du DRS de Gaïd Salah !

Alors qu’il s’agit d’une affaire algéro-algérienne, Monsieur Sadi Saïd a choisi et décidé de porter plainte à Marseille le 3 novembre dernier contre M. Laïbi Salim. Nous allons donc avoir certainement à clarifier cette affaire devant la justice afin de démontrer à quel point le mensonge et la manipulation font partie de l’ADN de Sadi Saïd .

On peut également ajouter un fait à l’attention du public, un fait important qui peut intéresser les lecteurs de la presse : tous les journalistes qui ont publié des articles allant dans le sens de Monsieur Saïd Sadi en se rendant complices de ses mensonges et de ses diffamations ne nous ont jamais contactés ! Pas le moindre mail, pas le moindre coup de téléphone alors qu’il est très facile d’entrer en contact avec Monsieur Salim Laïbi. Cela donne une idée précise sur la qualité du travail journalistique de ceux qui se disent démocrates.


Revoir la vidéo en question :