Voici la preuve de la transformation des états démocratiques en vulgaires ploutocraties et on sait très bien où mène le règne de Mammon…


Les milliardaires américains ont donné 37 fois plus en contributions politiques lors des dernières élections qu’ils ne l’avaient fait 10 ans plus tôt, selon une nouvelle étude portant sur les dons politiques des Américains les plus riches.

Au cours du cycle électoral de 2018, les milliardaires ont donné 611 millions de dollars, contre 17 millions en 2008, selon le rapport d’Americans for Tax Fairness et de l’Institute for Policy Studies, deux organismes de recherche qui se décrivent comme « progressistes ».

L’étude attribue cette croissance exponentielle à la décision de 2010 de la Cour suprême de l’Union des citoyens, qui a permis aux entreprises et aux groupes extérieurs de faire des dons illimités.


Les milliardaires américains ont dépensé 611 millions de dollars en 2018, selon une étude.

Selon un rapport, le cas de Citizens United a augmenté en 2010.


L’étude a également montré que seule une poignée de gros dépensiers sont responsables de près des deux tiers des contributions politiques des milliardaires au cours des trois dernières décennies, car ils s’impliquent de plus en plus dans les élections.

De 1990 à mai dernier, seulement 20 personnes ont fait des dons politiques d’une valeur de 1,3 milliard de dollars, soit près de 62 % de toutes les contributions des milliardaires au cours de cette période, selon l’étude.

Les plus grands dépensiers ont été Sheldon et Miriam Adelson, des magnats de casino qui favorisent les républicains, avec 308 millions de dollars ; Tom Steyer, un gestionnaire de fonds spéculatifs qui soutient les démocrates et les causes libérales, avec 275 millions de dollars ; et l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, qui a donné à ces deux personnes, avec 181 millions de dollars.

Les totaux n’incluent pas les campagnes infructueuses de Steyer et Bloomberg pour l’investiture démocrate à la présidence en 2020. Lors de cette primaire, Steyer a dépensé 340 millions de dollars et Bloomberg plus d’un milliard de dollars.

(Bloomberg est le fondateur et l’actionnaire majoritaire de Bloomberg LP, la société mère de Bloomberg News).

Le reste du top 20 comprenait les gestionnaires de fonds spéculatifs James Simons, George Soros, Paul Singer et Ken Griffin ; les investisseurs Stephen Schwartman et Warren Stephens ; le co-fondateur de Home Depot Bernard Marcus, le fondateur de Slim-Fast S. Daniel Abraham et le co-fondateur de Facebook Dustin Moskovitz.

Selon l’étude, les dons des milliardaires étaient relativement modestes jusqu’en 2012, lorsque les contributions sont passées de 32 millions de dollars en 2010 à 233 millions de dollars.

Et Citizens United a augmenté la part de tous les dons politiques qui proviennent des Américains les plus riches. En 2008, les dons des milliardaires représentaient moins de 1 % de l’ensemble des contributions politiques, mais en 2018, ils en représentaient près de 10 %, selon l’étude. Les chiffres définitifs pour 2020 n’étaient pas disponibles car la plupart des dons auront lieu au cours du second semestre de l’année, selon l’étude.

« Les milliardaires ont une influence considérable sur notre économie, notre politique et notre société », a déclaré Frank Clemente, directeur exécutif de l’association Americans for Tax Fairness.

Les deux parties ont bénéficié du flot de contributions des milliardaires.

L’étude a montré que les milliardaires ont donné deux fois plus aux républicains lors des élections de 2012, mais seulement 20 % de plus au GOP lors des élections de 2016, et un peu plus aux démocrates lors des élections intermédiaires de 2018.


Photo d’illustration : Tom Steyer Photographer: Joe Buglewicz/Bloomberg

Bloomberg

1er juillet 2020

Titre de l’article original en anglais : Billionaires’ Political Spending Grew 37-Fold in 10 Years

Traduction : Lelibrepenseur.org avec DeepL Translator