Quelle horreur ! Monsieur Frédéric Mitterrand, ministre de l’aculture et de la propagande et vulgaire touriste sexuel à ses heures perdues, a lu aujourd’hui sur les marches du festival de Cannes, une lettre du cinéaste iranien Jafar Panahi, actuellement en prison . C’est Bernard-Henri Botul qui a rapporté cette lettre dans ses valises (Elle n’est pas si dure la dictature iranienne, semble-t-il !).

Il m’est apparu urgent de rétablir un peu de bon sens dans ce monde qui souffre cruellement de bêtise. J’en appelle ainsi aux autorités thaïlandaises (certes occupées ces temps-ci) afin d’emprisonner au plus vite ce touriste sexuel pédophile. Car il est impensable de vouloir sortir de prison un traître, agent de la subversion impérialiste en Iran, alors qu’il mérite d’y moisir et laisser en liberté des pédophiles qui avouent sans vergogne leur tare et leurs crimes en allant jusqu’à l’écrire dans des livres. Aux autorités thaïlandaises, voici un extrait de ce qu’a écrit ce dégénéré lors de ses voyages dans votre pays (ici). Il pourra s’expliquer sur les « garçons » boxeurs de 40 ans qu’il fréquente moyennant argent. C’est exactement la même fine équipe, qui se manifeste clairement ici, qui veut libérer le drogueur-violeur-pédophile-sodomite et cinéaste Roman Polanski (Dont le cas empire, cliquer ici).

Il va sans dire qu’il est hors de question de soutenir une personne qui a pour amis un plagiaire attardé et un pédophile. On ne choisit certes pas son pays ni sa famille, mais en ce qui concerne ses amis c’est la moindre des choses que de les choisir soigneusement et scrupuleusement.

Au passage, voici un exemple parfait pour illustrer cet art de la guerre, la subversion. On a des « artistes » médiocres et corrompus élevés au rang de génies martyrs dans les pays occidentaux afin de créer une élite dégénérée dans le pays ciblé. Il sera financé par la CIA, soit directement soit par le biais de fondations caritatives, elles-mêmes financées par des banksters à la Rockefeller ou Rothschild. Et le tour est joué…

On réclame justice et bon sens. Mitterrand en prison, quant à Panahi c’est notre dernier souci.

Sur l’affaire Botul :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/culture/20100208.OBS6232/bernard-henri-levy-en-flagrant-delire.html

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100215/17761/reponse-a-bernard-henri-levy

Sur l’affaire Charlotte Lewis :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlotte_Lewis