Avant toute chose, rappelons que La Provence a été acheté avec l’argent sale de Bernard Tapie et que les journalistes le savent, ce qui les rend complices de cette escroquerie, c’est un bon début.

On a vu en direct l’adjointe à la Mairie de Marseille, Samia Ghali, expliquer qu’elle ne se fera pas vacciner avec un produit bâclé, susceptible d’engendrer des risques secondaires lourds, un vaccin fabriqué en quelques mois, sans recul permettant de se forger un avis, ni assurance ! Les chiens de garde de Big Pharma ont tout de suite dégainé leurs armes pour traiter Samia Ghali d’inconsciente et de créer la polémique ! Sur le plateau de BFM à Paris, l’inénarrable Pr Gilbert Deray a immédiatement dénoncé des propos dramatiques de la part d’une élue ! Sauf que Samia Ghali est d’abord une patiente potentielle et une mère avant d’être une élue ! Son statut de 2e adjointe de la Mairie de Marseille ne l’oblige pas du tout à accepter toutes les nouveautés de Big Pharma, du moins ce n’est écrit nulle part !

Pourtant, il est tout a fait compréhensible pour tous qu’il est question de son avis personnel sur un vaccin douteux et que c’est son droit de le dire ! Personne ne peut l’obliger à accepter à recevoir une injection dans son corps ou ceux de ses enfants si elle n’a pas confiance au vaccin, d’autant que l’on vient d’apprendre qu’un accident grave a été recensé en ce qui concerne le vaccin d’AstraZeneca à Oxford ! Doit-on rappeler les accidents vaccinaux concernant un lot de vaccins contre la méningite, les accidents des vaccins de Sanofi contre la dengue aux Philippines, l’actuelle épidémie de polio en Afrique après vaccination orale ?…



On apprend également dans cet article que la Maire de Marseille avait twitté en 2018 son soutien pour la pétition des Pr Henri Joyeux et le prix Nobel, le Pr Luc Montagnier ! Son soutien est d’autant plus important et significatif qu’elle est médecin de formation !

Bien sûr, toute critique est considérée comme une attaque contre Big Pharma ; du coup, l’accusation d’antivax est tout de suite lancée ! En d’autres termes vous ne pouvez plus critiquer ou poser une simple question légitime sans être traité de dangereux complotiste ! Cette stratégie de diabolisation est dangereuse et de plus en plus inefficace, car visible comme le nez au milieu du visage !

Bref, le système ne tient plus sur grand chose et risque de s’écrouler car une intervention anodine comme celle de Mme Samia Ghali le terrorise littéralement ! Tic tac…