estrosi


 

Le député-maire des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi, a réaffirmé le dimanche 25 octobre son engagement à lutter contre l’antisémitisme et la délégitimation d’Israël.

« Les terribles agressions d’hier nous rappellent, si nécessaire, que la liberté de culte en France doit être protégée », a déclaré le candidat du parti Les Républicains pour les élections régionales prévues début décembre, lors d’une rencontre avec les communautés juives marseillaise, alpine, varoise et vauclusienne.

« Face à la mécanique inacceptable qu’est la judéophobie, il est impératif que des élus de la République française et d’autres pays s’engagent et fassent rempart pour protéger les Juifs et soutenir Israël. Je suis et serai toujours de ceux-là », a-t-il assuré.

« Je déclare régulièrement devant toutes les instances que le devoir de la France est de soutenir Israël et de s’opposer à tous ceux qui menacent sa sécurité ou appellent à sa destruction. Il en est de même s’agissant de la protection des juifs de France car chaque attentat, chaque agression, chaque insulte constitue, de fait, une atteinte intolérable à la république », a exhorté M. Estrosi.

« Si j’ai déclaré publiquement, lors de l’allumage de Hanouka 5774, que je suis un juif de cœur, je dois ajouter ici qu’Israël est, après la France, ma seconde passion nationale », a souligné l’élu.