Avec leur arrogance coutumière, les journalistes de la Doxa se moquent des #GiletsJaunes et traitent toute information qui ne leur convient pas de fausses nouvelles ou de fake news jusqu’au moment où ça se retourne contre eux comme c’est le cas de cette Madame Sonia Devillers qui se fait ridiculiser par un article du Canard enchaîné démontrant qu’effectivement un hélicoptère attendait Emmanuel Macron à l’Élysée afin de l’exfiltrer si ça tournait mal. Malgré cette énorme bourde et cette inversion accusatoire, cette pseudo journaliste, qui n’est en réalité rien d’autre qu’un agent de subversion et de propagande, va continuer à percevoir un salaire payé avec l’argent public provenant de nos redevances audiovisuelles.


Lundi 10 décembre 2018, dans une émission titrée « Gilets jaunes et complotisme », Sonia Devillers n’a pas échappé à la règle consistant à se courber aux exigences du gouvernement, à savoir discréditer le mouvement des gilets jaunes par tous les moyens. Pour cela elle a raillé ceux qui ont ont prétendu, sur les réseaux sociaux, que Macron était prêt à se faire exfiltrer pendant la manifestation du samedi 8 décembre. Mais trois jours plus tard l’info tombait: Un hélicoptère avait effectivement été affrété pour cette éventualité. Un bon retour de boomerang dans la tronche de cette pseudo journaliste et de son invité, Samuel Laurent, collabo zélé de l’inénarrable Décodex du Monde


Pour me soutenir financièrement : https://fr.tipeee.com/jcrabiller
Visitez mon site : http://jcrabiller.free.fr/