Cardet-Soral-CaisseAccusation gravissime de Grosal, évidemment sans fondement ni preuves comme toujours, balancée gratuitement sur son Facebook, contre Mathias Cardet ! C’est une méthode typiquement sectaire qui, pour excommunier un adversaire consiste à l’accuser de tous les maux. Dès que l’on s’oppose aux dérives du gourou, il accuse ses rivaux de travailler pour la police ou de voler la caisse ? Quelle caisse, quel argent, combien, où… ? Ces détails on ne les aura pas, on a juste un langage de péripatéticienne qui essaie de salir tout le monde.

M. Cardet a posté un démenti sur sa page Facebook, de même que les associés (Stéphane et Victor) et artistes de BDH comme Zirko et Ousman à propos desquels Soral demandait qu’on le contactât pour plus d’informations. C’est chose faite, sauf que c’est l’exact contraire des diffamations du gourou sénile. Il semble que les informateurs du subutexomane soient bancals autant que ses analyses politiques foireuses. Mais ce n’est que routine puisqu’il passe son temps à diffamer ses adversaires et toute personne critique à son égard.

Soral est un ennemi à prendre au sérieux car autant le système est totalement discrédité, autant lui se réclame d’une alternative politique, ce qu’il n’est certes pas ; mais il est beaucoup plus dangereux, car susceptible d’abuser les déçus du système.

Voici donc ci-dessous la réponse immédiate de Mathias Cardet aux élucubrations de Grosal. Encore une tentative avortée de déstabilisation comme cela s’est produit en octobre dernier avec la FAPEC/JRE !

Nous profitons de ce post pour avertir le rappeur Edel Hardiess de s’éloigner le  plus loin possible du tox, car il va le regretter amèrement dans un futur proche malheureusement. Parole de Cassandre.

Cardet-répond-soral