On n’en finira jamais avec Zemmour, à ce rythme…

Affaire Neyret: l’un des suspects commandite le cambriolage de sa villa à la Roquette-sur-Siagne

Quelques jours après la mystérieuse mort violente à son domicile de la banlieue lyonnaise de Michel Zaragoza, c’est un autre protagoniste lyonnais de « l’affaire Neyret » qui fait parler de lui.

Stéphane Alzraa, un homme d’affaires mis en examen dans l’affaire Neyret mais aussi dans l’affaire de la fraude la taxe carbone à Lyon ainsi que dans un dossier à Paris a été discrètement entendu à Lyon dernièrement révèle le Progrès de Lyon.

Placé en garde à vue, le golden boy qui menait grand train à Cannes a été entendu au sujet de la luxueuse villa Geisha qu’il louait la bagatelle de 12.000 euros par mois à la Roquette-su- Siagne.

Les gendarmes de l’antenne Fréjusienne de la section de recherches de Marseille l’ont questionné au sujet d’un cambriolage qu’il aurait commandité alors qu’il était en prison en décembre 2012, deux mois après son incarcération dans l’affaire Neyret. Encore sur écoute téléphonique par l’IGS (la police des polices) Alzraa aurait demandé à une femme de ménage et son mari d’aller récupérer des affaires dans la maison placée sous scellés judiciaires et dans laquelle est soupçonné d’avoir séjourné à plusieurs reprises l’ancien chef de la Police judiciaire de Nice, alors n° 2 de la PJ Lyonnaise.

Son père qui aurait récupéré les affaires, des vêtements de luxe, a été également entendu.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Grasse au sujet de ces bris de scellés et de ce curieux déménagement et un juge d’instruction saisi.

Alzraa avait également un yacht à Cannes qui a été saisi et une Ferrari.

FMM_3edition_Index