Steve Rannazzisi


Steve Ranazzisi est ce mythomane qui a commis un gros mensonge en 2001 en faisant croire qu’il se trouvait dans la tour Sud au moment où elle avait été percutée par un avion. Son aveu n’a pas été spontané et ne résulte pas d’un quelconque remords. C’est grâce à l’enquête approfondie du New-York Times qu’il a été confondu et qu’il s’est senti obligé de reconnaître les faits. Ce n’est pas son seul mensonge du reste. Il a menti aussi à propos de son diplôme. Cette triste histoire ne vous rappelle-t-elle rien d’analogue, ici chez nous ?


L’histoire était trop romanesque pour être vraie. Steve Rannazzisi, héros de la série télé américaine The League, a avoué qu’il n’était pas dans la tour sud du World Trade Center, le 11 septembre 2001, lorsque le premier avion a frappé la tour jumelle. Pendant quatorze ans, l’acteur avait affirmé qu’il se trouvait au 54e étage, dans son bureau de la banque Merrill Lynch, lors des attentats et que c’est ce jour-là, qu’il avait décidé de changer de vie et de partir à Los Angeles pour devenir comédien.

« Je n’étais pas dans le World Trade Center »

Mais le New York Times (en anglais) a enquêté sur l’acteur et ses déclarations et a fini par révéler que la banque n’a jamais retrouvé sa trace dans ses archives, alors qu’il prétendait avoir travaillé pendant un an et demi comme gestionnaire de compte. Confronté à ces contradictions par le journal, l’affabulateur a reconnu son mensonge, mercredi 16 septembre.

« Les tours jumelles le 11/09. Ce n’était pas vrai. J’étais à Manhattan mais je travaillais dans un building dans le Midtown. Je n’étais pas dans le World Trade Center », a-t-il reconnu sur Twitter.  Center towers on 9/11. It wasn’t true. I was in Manhattan but working in a building in midtown and I was not at the Trade Center on that day  —  Stephen Rannazzisi (@SteveRannazzisi) 16 Septembre 2015 « Je ne sais pas pourquoi j’ai dit cela, a-t-il également reconnu dans un communiqué. C’était inexcusable. Je suis vraiment, vraiment désolé. J’ai été profondément irrespectueux vis-à-vis de ceux qui ont péri et de ceux qui ont perdu un être cher. Comment pourrais-je demander à mes enfants d’être honnêtes alors que je ne l’ai pas été à propos de ça ? »  Mais ce mensonge n’est pas le seul. Sur son site internet, Steve Rannazzisi affirme être diplômé de la State University of New York at Purchase, reconnue dans le domaine du spectacle. Or, il n’a passé qu’un diplôme de communication à la State University of New York at Oneonta.

Contrat en suspens  

En apprenant ces mensonges, la chaîne de restaurants Buffalo Wild Wings, qui avait fait appel à l’acteur pour une campagne publicitaire, a fait part de « sa déception ». Elle affirme être en train de « réévaluer ses relations » avec l’acteur « en attendant la vérification des faits ».  Les patrons de FX Networks, groupe propriétaire de la chaîne qui diffuse The League, ont décidé que l’acteur participerait toujours à la dernière saison de la série : « Nous pensons que les excuses de Steve sont sincères et qu’il fera tout ce qu’il peut pour se faire pardonner.

FranceTVinfo.fr