charnier_mexique
Un policier surveille la zone de fouille où ont été découverts les restes humains. [Jorge Duenes – Reuters].

Les cartels de la drogue ont massacré des dizaines de milliers de personnes au Mexique ; pourtant, personne n’en parle, silence assourdissant des médias. Dès qu’un attentat daechiste survient, ils en parlent pendant des heures. Du coup, on veut poser une question : massacrer des milliers de personnes au nom de l’héroïne et de la cocaïne relève-t-il du terrorisme oui ou non ? Est-ce que le fait de prendre l’argent des cartels et le blanchir via les banksters est du terrorisme oui ou non ? À vous de voir…


Des fragments d’os humains ont été découverts dans un charnier près de la ville de Tijuana dans le nord du Mexique, à proximité de la frontière américaine.

« Jusqu’ici, nous avons trouvé entre 600 et 700 fragments d’os humains. Les médecins légistes estiment qu’il faudra au moins un mois pour achever le travail sur ce site », a expliqué mercredi Fernando Ocegueda, président de l’association Personnes disparues de l’État de Basse-Californie.

L’ONG a expliqué que le charnier avait été découvert après le signalement d’un trafiquant de drogue actuellement en détention.

Découvertes macabres régulières

En 2009, les autorités avaient repéré dans cette même zone un charnier creusé par un homme de main mexicain qui a fait disparaître 300 cadavres dans l’acide pour le compte d’un cartel de la drogue.

De nombreuses fosses communes ont été découvertes ces dernières années dans le pays.

La capture d’importants chefs de cartels a engendré la profusion de groupes criminels indépendants qui, en plus du trafic de drogue, se livrent à des […]


AFP/MRE