Le cirque politique du gouvernement actuel ne semble plus prendre au niveau du peuple, à moins que les voyous de l’UMP ne soient derrière cette manœuvre (tout est possible). On a déjà vu des vidéos de mécontentement à l’égard de la politique gouvernementale, depuis le massacre du 14 juillet et il n’est pas impossible que le peuple manifeste sa colère et sa rage, aujourd’hui.


Une minute de silence a été respectée à Nice par une foule de plusieurs milliers de personnes rassemblées sur la promenade des Anglais en présence notamment du premier ministre Manuel Valls, et dans toute la France, en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet à Nice.

A la fin de la minute de silence, des applaudissements ont fusé tandis que des pompiers et des services de secours d’urgence étaient acclamés. Le cortège rassemblant Manuel Valls et les autres membres du gouvernement l’accompagnant à Nice a été hué à son arrivée, puis à son départ de la Promenade des Anglais, sous des cris « assassins! », « démission! ». Le président François Hollande, relativement discret depuis l’attentat de jeudi, avait choisi pour sa part d’observer la minute de silence au ministère de l’Intérieur à Paris, au milieu de forces de l’ordre.

84 personnes ont été tuées et plus de 300 blessées lors de la fête nationale, fauchées par le Tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel au volant d’un camion. Ce troisième attentat de masse en 18 mois a provoqué de multiples critiques de l’opposition de droite et de l’extrême droite à l’égard de l’exécutif, accusé d’inefficacité dans la lutte antiterroriste.