Blague raciste sur Obama : la femme du ministre israhélien de l’intérieur bat sa coulpe et s’excuse platement

Partager

blague-raciste-sur-Obama-fait-polemique

On reconnaît ici la patte israhellienne d’un racisme pathologique, déjà qu’ils le sont entre-eux : ashkénazes contre séfarades sans parler des juifs yéménites ou pire encore des falashas dont les femmes ont été stérilisées. Bref, le pain quotidien. Mais il est vrai que l’on ne peut pas faire les mêmes blagues racistes sur un homme aussi puissant que le président des USA, ça marque mal et c’est un peu, tout petit peu, risqué…

Glyphe_1300

Judy Shalom Nir-Mozes a dû faire son mea culpa, dimanche, après la publication d’un tweet polémique où elle a égratigné le président américain. Et déclenché une vague de protestations.

La « blague » n’est pas du tout passée. Dimanche, l’épouse du ministre israélien de l’Intérieur Silvan Shalom a dû s’excuser publiquement, sur Twitter, après la publication d’un tweet controversé sur Barack Obama. Quelques minutes plus tôt, Judy Shalom Nir-Mozes avait publié, avant de l’effacer rapidement, le message suivant : « Savez-vous ce qu’est le café Obama ? Noir et faible » rapporte le quotidien israélien Haaretz.

Un message qui lui a valu un déferlement de critiques sur Twitter, d’autant plus que son mari, membre du Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, est aussi le ministre chargé des relations avec les États-Unis, alliés stratégiques d’Israël. L’incident diplomatique était tapi en embuscade.

Une blague « idiote »

Après son tweet polémique, Judy Shalom Nir-Mozes a donc présenté platement ses excuses : « c’était une blague idiote que quelqu’un m’avait racontée. Monsieur Obama, je n’aurais pas dû relayer cette blague inappropriée. J’aime les gens quel que soit leur race ou leur religion ». Les excuses formulées, et pour détendre les choses, la femme du ministre a expliqué, toujours sur Twitter, qu’elle espérait « rester mariée » une fois que son mari aura atterri « et qu’il entendra parler de ce que j’ai fait ». Ce qui n’a pas dû lui échapper.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)