Cette vidéo a pour objectif de revenir sur l’agression d’Alain Finkielkraut commise lors de l’Acte 14 des #GiletsJaunes à Paris. La vidéo fait un peu plus de 40 minutes car elle se veut exhaustive et veut revenir sur l’emballement médiatique qui s’en est suivi au mépris de la procédure judiciaire et de tous les précédents historiques qui ont démontré à de nombreuses reprises que certaines attaques antisémites très médiatiques étaient des coups montés. D’ailleurs, nous allons très vite savoir, contrairement à ce qu’affirme Benjamin Griveaux le porte-parole du gouvernement, qu’il n’a jamais été question de l’insulte « Sale juif » ! Ce faisant, il s’est rendu coupable de diffusion de fausses nouvelles. Mais pour comprendre cette affaire il est essentiel de revenir sur le CV d’Alain Finkielkraut dont, il faut dire, la principale occupation est de s’attaquer à l’islam et aux musulmans. Les gens ont tendance à oublier des faits qui remontent à 15 ou 20 ans, c’est normal. Cette vidéo est là pour combler cette lacune toute humaine et ainsi se rendre compte de la monstruosité de ce personnage qui se veut philosophe et qui en réalité n’est qu’un agent de subversion sioniste en France. Nous allons revenir sur tous ces dérapages médiatiques : les Antillais fainéants, l’équipe de France Black-black-black risée de l’Europe, le soutien à Oriana Fallaci qui accusait les Arabes de se multiplier comme des rats, son analyse en tant que démocrate eugéniste de la multiplication des enfants gazaouis surnuméraires, son soutien inconditionnel à l’entité sioniste criminelle quelles que soient ses exactions, son soutien insupportable détestable au pédophile Roman Polanski… Bref, la liste est longue et explique beaucoup de choses. Il se passe quelque chose de très malsain en France depuis quelques années. Nous observons une véritable mue avec l’apparition d’une alliance entre juifs sionistes et l’extrême droite qui est une première historique et tout ceci sur le dos des musulmans. Pourtant, il suffit de voir les derniers actes antisémites constatés, on peut y lire le mot allemand « Juden » ou voir des croix gammées dessinées sur le visage de Simone Veil, on se demande bien quel est le rapport avec l’islam dans tout ça. L’affaire est encore plus loufoque lorsqu’il est question de lire les messages de Marine Le Pen qui essaie de nous faire croire que ses amis du Gud ne sont plus antisémites et que le seul péril qui menace les juifs de France serait l’islam ! Toute cette agitation politique, cette propagande inouïe qui fait bouger aussi bien l’exécutif avec à sa tête le président qui appellera personnellement à la Finkielkraut, tout ce cirque médiatique dans lequel on lit des dizaines d’articles expliquant l’apparition de ce « nouvel antisémitisme » qui n’a rien à voir avec les heures sombres des années 30… Cet hallali justifie l’intérêt de mon ouvrage Ils aiment l’Islam et ne lui donne que plus de force car il démontre à quel point toute cette propagande est fausse et mensongère, tant la réalité historique est exactement l’inverse. Effectivement, sans l’islam, selon certains historiens et penseurs occidentaux, les juifs auraient disparu petit à petit de la surface de la terre. C’est la conquête musulmane de la péninsule ibérique qui sauva les juifs des persécutions des Wisigoths au VIIIe siècle. Ce sont les musulmans qui, au nom des principes islamiques, accueilleront par centaines de milliers les juifs persécutés par Isabelle la catholique à la chute de Grenade, quelques siècles plus tard. Aucun musulman n’a demandé à être remercié pour ces deux actes de sauvetage humanitaire empreints d’altruisme et force est de reconnaître qu’il est totalement injuste d’oser soutenir le contraire aujourd’hui.

Notre site : https://www.lelibrepenseur.org/

Se procurer nos livres : https://www.editionsfiatlux.com/

Nous aider : https://fr.tipeee.com/salim-laibi-le-…

* Erratum : la première personne qui porte une kippa n’est pas juive mais cela ne réduit en rien la portée des autres photos et déclarations de juifs Gilets jaunes et antisionistes.