jerome-lavrilleux-mis-en-examen-dans-l-affaire-bygmalion

On ne comprend toujours pas qu’il faille des années pour mettre en examen des gens qui ont avoué à la télé qu’ils avaient escroqué l’état et les militants. Il est venu à la télé, avouer en direct  et pleurnichailler, et il est bien question des élections de 2012 !!! Cette affaire se terminera comme l’affaire du Carlton de DSK, personne n’ira en prison, comme toujours, malgré la gravité des faits reprochés.

Glyphe_1300

L’élu, dont l’immunité a été levée le 19 mai par le Parlement européen, est mis en examen pour « recel d’abus de confiance », « complicité d’escroquerie », « complicité de financement illégal de campagne électorale » et « usage de faux ». Il est à l’origine des révélations sur l’affaire Bygmalion, qui porte sur un système présumé de fausses factures durant la campagne de Nicolas Sarkozy.