Qui prend les paris qu’il va tenter d’échapper à la justice en s’éloignant très vite de l’Hexagone, quoique cette pandémie de Coronavirus ne va pas lui faciliter la tâche ?…


Selon nos informations, l’homme d’affaires, placé en détention dans l’affaire des présumés financements libyens de l’entourage de Nicolas Sarkozy, devrait quitter l’hôpital pénitentiaire de Fresnes dans la journée et être assigné à résidence sous surveillance électronique.

Une décision liée à l’épidémie de Covid-19.

C’est une des conséquences inattendues de l’épidémie en cours de coronavirus : selon les informations de « l’Obs », Alexandre Djouhri devrait quitter lundi 16 mars l’hôpital pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne). Souffrant de graves problèmes cardiaques, il avait été placé en détention provisoire le 31 janvier, date de sa remise à la France par les autorités britanniques. Placé sous bracelet électronique, l’homme d’affaires de 61 ans, classé DPS (Détenu particulièrement signalé), devrait être assigné à résidence dans l’appartement d’un ami dans l’ouest parisien. […]


Photo d’illustration : Alexandre Djouhri le 26 février 2019, à Londres. (NIKLAS HALLE’N / AFP)

 


16 mars 2020