En Algérie, la dixième mobilisation nationale, exceptionnelle, a rassemblé des millions de manifestants contre le système Bouteflika qui est toujours en place mais également, et ceci de manière claire et sans équivoque, contre le système et les propositions de Gaïd Salah. Ce dernier qui réitère chaque semaine son soutien au peuple n’hésite pas à interdire l’accès Alger à des centaines de milliers de manifestants ! Alors que des arrestations de quelques oligarques ont commencé la semaine dernière, comme par hasard, plus personne n’entend parler de Saïd Bouteflika alors qu’il est le cerveau de la mafia ayant détruit l’Algérie ces 20 dernières années ? Qu’en est-il également de Bachir Tartag ? Du sanguinaire général Toufik ? De Bahauddine Tliba ?

Bref, il semble de plus en plus clair que Gaïd Salah fait la sourde oreille en faisant mine de ne pas comprendre que lui-même fait partie du système mafieux que tout le monde rejette avec fermeté et détermination. Lui qui a soutenu Bouteflika ces 20 dernières années jusqu’à être d’accord pour le 5e mandat n’a absolument aucune crédibilité, ni légitimité. Faire semblant aujourd’hui de protéger l’Algérie contre des « complots étrangers » ne pourra convaincre que les minots et les amateurs de cachir.