LLe site Internet www.lelibrepenseur.org est le seul qui réalise une veille concernant les entreprises de Dieudonné, notamment l’Ananassurance. Il y a du nouveau puisque ce dernier a publié une vidéo sur son compte YouTube, vidéo très curieuse puisque non répertoriée, depuis le 28 novembre ; du coup elle ne cumule pas plus de 800 vues à ce jour (cf. PJ) ! Une question s’impose : pourquoi poster une vidéo publicitaire concernant une entreprise dont il n’a pas parlé depuis plus d’un an dans aucune de ses vidéos régulières, vidéo qui n’est pas répertoriée et donc non vue ?

En réalité la réponse est simple mais avant de vous la livrer, revenons sur les mensonges nombreux de cette courte vidéo de 2 minutes 30. Comme par magie, Dieudonné explique que l’entreprise Ananassurance fonctionne très bien et qu’elle permet à ses clients d’économiser des centaines voire des milliers d’euros ! Sauf que c’est très gros mensonge étant donné que l’entreprise est en redressement judiciaire on peut aisément le constater sur le site infogreffe ou Société. Les URSSAF du Centre ont fait la demande d’ouverture de redressement en subsidiaire liquidation judiciaire en décembre 2018 (cf. image ci-dessous) !



Du coup, l’entreprise Ananassurance a été mise sous surveillance par le cabinet PJA de Maître P. Joulain à Chartres pendant 6 mois. Cette période a même été renouvelée une fois le 7 février 2019 pour une autre période de 6 mois. Comme par hasard, nous arrivons à la date anniversaire de cette seconde période d’observation ce début décembre, au même moment que la diffusion de cette vidéo promotionnelle non répertoriée sur YouTube ! Dieudonné ose même affirmer que, contrairement aux rumeurs, l’Ananassurance fonctionne toujours et très bien et qu’il suffit d’aller se renseigner aux bonnes sources ! Sauf que justement, les sources officielles affirment le contraire. De plus, comment est-ce possible qu’une entreprise qui travaille uniquement sur Internet puisse fonctionner sans site Internet ? En aura rarement vu quelqu’un se moquer autant de ses clients !

Dans sa dernière vidéo, Dieudonné explique que l’affaire fonctionne très bien et qu’il a des milliers de clients… du coup, pourquoi est-il en redressement judiciaire depuis 2018 ? Pourquoi ne parlait-il plus de l’Ananassurance dans ses vidéos alors qu’il parlait systématiquement de sa nouvelle escroquerie, le Zynecoin ? Au même moment, comme par magie, le site Internet de l’Ananassurance a été remis en ligne alors qu’il n’était plus fonctionnel depuis des mois comme on l’a déjà démontré !

Judiciairement, l’affaire a été jugée trois fois au Tribunal de commerce de Chartres. Le premier jugement du 13 décembre 2018, suite à une plainte des URSSAF du Centre contre l’Ananassurance, qui n’était pas présente à l’audience, annonce que la créance invoquée s’élève à 29 374,08 euros ! La somme est impayée en dépit de réclamations restées sans effet selon le jugement. Étant donné que l’entreprise ne dispose d’aucun actif disponible et qu’elle se trouve dans l’impossibilité de faire face au passif exigible, à la déclarer en « cessation de paiement » et placée sous une procédure de redressement judiciaire. Le jugement constate donc l’état de « cessation de paiement » et ouvre la procédure à l’égard de l’Ananassurance pour une période de 6 mois. On aimerait bien savoir comment Dieudonné peut-il oser affirmer que l’affaire fonctionne très bien alors qu’il est en « cessation de paiement » et incapable de payer ses charges !

Le 7 février 2019, le même Tribunal de commerce de Chartres va émettre un jugement favorable de poursuite de la période d’observation. Enfin, le jugement du 6 juin 2019 au même tribunal, le mandataire judiciaire, Selarl PJA, ne s’oppose pas à la prolongation de la période d’observation de 6 mois supplémentaires mais cette fois le passif s’élève à 83 000 € ! Le jugement autorise donc la prolongation de cette période jusqu’au 13 décembre 2019. L’affaire d’ailleurs sera jugée le 5 décembre à 9h30 en Chambre de conseil.

Du coup, le lecteur doit deviner maintenant la réponse. Cette vidéo ainsi que la mise en ligne récente du site Internet ne seraient qu’une mise en scène pour épater le mandataire judiciaire ainsi que le Tribunal de commerce de Chartres pour la séance du 5 décembre prochain, autrement dit après demain. Ainsi, il pourra leur montrer qu’il fait des efforts pour relancer l’entreprise sans pour autant recevoir de coups de fil de nouveaux clients étant donné que la vidéo n’est pas répertoriée et que son score de visibilité restera très bas.

Nous pensons avoir effectué un travail méthodique et professionnel afin d’alerter nos lecteurs concernant la dangerosité du discours manipulateur de Dieudonné et ses nombreux mensonges. Il y a les discours et il y a les faits et ces derniers sont têtus.


Rappel vidéo :