Organigramme Secte ER Grosal-2


J’ai reçu un courriel de Rentabilité et RéconciliaFion m’intimant l’ordre de retirer les deux photos de MM. Amine Khelifi, responsable ER Marseille et de Sébastien Ribiero du Nord. Étant très respectueux du droit et frappé d’une peur bleue des procès, je me vois dans l’obligation de retirer la photo incriminée, postée initialement sur le site des JRE par Farida Belghoul. Savoir que c’est Mohamed Khelifi, alias Amine, qui a réalisé la totalité du reportage ridicule visant Farida Belghoul, tout en sachant qu’il a été assigné à faire le sale boulot de la crapule de Grosal, est consternant. Une telle hypocrisie confine à la schizophrénie !

Quelques commentaires méritent néanmoins d’être faits : jamais de mémoire d’homme, des individus n’ont eu si peur de montrer leur ganache, alors que nous vivons dans une période de paix assez stable. Même les frères la truelle n’assignent pas en justice les journalistes qui révèlent leur appartenance à la secte ! Seuls les trotskystes pratiquaient le pseudo et l’anonymat pour les raisons que tout le monde connaît. Ainsi, vous l’aurez compris, toutes les petites mains de Rentabilité et RéconciliaFion (Argent & Sexe) peuvent nuire à leurs opposants tout en restant tapis dans les coulisses, dans le noir total, sans que jamais on ne sache qui ils sont, afin de se tenir à l’abri d’éventuelles représailles. Quel courage ! Quelle témérité ! Ainsi, maintenant que nous avons la confirmation que c’est ce qu’ils craignent le plus, vous imaginez bien, me connaissant, que nous allons, comme pour l’avocat de Nabe, le célébrissime Maître Pierrat, qui m’avait, à l’époque, adressé un courriel tout aussi menaçant — quoique beaucoup mieux écrit — et qui s’est retrouvé avec une vidéo à sa gloire, révéler l’identité de la tête du serpent ER dans l’image ci-dessus.

Pour finir, seul un cerveau dérangé peut confondre une activité associative publique, censée œuvrer au grand jour, avec le concept de violation de la vie privée, à moins d’assimiler effectivement cette association Loi 1901 à une entreprise familiale et de faire passer les membres dûment déclarés et connus — en somme des personnalités publiques — pour des membres de la famille du gourou, surpris dans leur cuisine ! À moins encore que cette association ne soit gérée comme une organisation clandestine, une secte ! À moins enfin que ces personnes craignent que soit rendue publique leur appartenance à cette secte. En tout état de cause, RDV devant la XVIIe Chambre ; ainsi aura-t-on droit au grand déballage et à une plus large médiatisation, sachant que les audiences sont publiques… Pile, je gagne ; face, ils perdent.

Voici donc la liste (si vous avez des infos ou corrections à donner c’est ici que ça se passe : lelibrepenseur@free.fr) :

– Le trio aux commandes : P. Péninque (ami intime du franc-maçon J. Cahuzac), F. Chatillon et Marine Le Pen.
– La marionnette : Alain Bonnet dit Soral.
Julien Limes : associé du gourou à 20% dans Culture pour tous. Petit soldat fidèle et loyal qui s’occupe des sales coups.
Anne Lucken : responsable des choix des livres de Kontre Kulture (droits d’auteurs…), corrections,…
Jean-Marie Sébillet : salarié à la mairie de Paris en tant qu’éclusier du canal Saint-Martin.
Stéphane Rovidati « Condillac » : Webmaster du site d’Égalité et réconciliation. Administrateur également du site pornographique téléchatte.fr ! Qui se ressemble s’assemble effectivement.
James Goulin : un lyonnais qui s’occupe d’alimenter le site ou plus exactement de piller les autres sites…
Amine Mohamed Khelifi : enseignant en Arts plastiques à Marseille et responsable E&R Marseille. Fred Moucherat (infirmier toulonnais) étant le responsable PACA. C’est lui qui a demandé, sous ordre de Grosal et Julien Mimault, à J. Lievernette de boycotter LLP sous peine de ne plus vendre ses livres !
Sébastien Ribiero : responsable E&R nord, impliqué également dans l’affaire de la JRE/Belghoul.
Mohamed Aouane dit « Momo Pistache » : équipe E&R Nantes puis Lille, totalement soumis au gourou et n’arrivant plus à faire la distinction entre le bien et le mal…

Pour ceux qui ont raté certaines parties de l’affaire Soraël, il est bon de voir ou revoir la série Soraloscopie dans son intégralité. Beaucoup d’internautes m’ont confié qu’elle se bonifiait avec le temps et qu’à la suite des événements récemment vécus, on comprend mieux les différentes analyses portées sur ce dangereux gourou : diagnostic psychiatrique, politique, financier, etc. Elle est plus que jamais d’actualité.

Ils veulent la guerre, maintenant il faut l’assumer. C’est franchement gênant d’avoir affaire à des clowns pareils.