ACF_Luthi
Encore une affaire bien curieuse dans laquelle un homme de réseaux très puissant trouve la mort dans des circonstances dramatiques ! Il est évident que toute personne suicidée par défenestration dans ce pays rentre très souvent dans le cadre de règlements de comptes…


Les premiers éléments de l’enquête laissent à penser qu’il s’agit d’un drame conjugal. Dimanche midi, Charles Lüthi, le directeur du prestigieux Automobile club de France, s’est défenestré.

Sa femme a été retrouvée, dans son appartement, lardée de coups de couteaux. C’est un témoin qui a vu l’homme sauter du 8e étage qui a appelé la police. La victime gisait au pied de son immeuble, boulevard Flandrin (XVIe.). Ce lundi, les policiers du Ier district de police judiciaire (DPJ) continuaient leur enquête et s’orientaient vers un homicide suivi d’un suicide sur fond de violences conjugales. Charles Lüthi portait également des traces de couteaux. D’après une source policière, il aurait tenté de se suicider à l’arme blanche après avoir tué sa femme, puis aurait décidé de sauter par la fenêtre.