Comment peut-on résumer la vie de Botul ? C’est très simple, un éternel enchaînement d’échecs, de ratages et de mensonges. Alors qu’il a soutenu pendant 30 ans un criminel sans foi ni loi, il vient nous expliquer aujourd’hui sur le plateau télé qu’il a toujours soutenu le droit et la justice. C’est pourtant l’inverse qu’il fait à chaque fois qu’il soutient le pédophile Roman Polanski qui a été jugé coupable par la justice américaine et qui est depuis en cavale.

Reste à savoir pourquoi les chaînes de télé continuent à l’inviter alors qu’elles savent toutes que c’est un clown et un agent subversif ? Elles se rendent ainsi coupables et complices de toutes ses magouilles.