La poupée MK Billie Eilish, qualifiée par les médias commerciaux comme l’avenir de la pop, est la nouvelle recrue servant à infuser une sous-culture de mort dans la culture populaire profane, cela en vulgarisant l’occultisme le plus noir devenant in fine ‘cool’… Même si la plupart n’y verront qu’une simple expression artistique malgré le malaise plus que palpable, le bon sens est de se poser la question sur l’impact que peut avoir ce genre de contenu sur la jeunesse qui s’en abreuve.