Décidément, cette femme n’a absolument aucune limite dans l’abject ; le sentiment de honte lui est totalement étranger. Il y a vraiment quelque chose de pathologique et de malsain dans ce type de comportement qui donne une idée assez précise de la qualité lamentable des élites politiques parisiennes depuis déjà des décennies.

En tenant ce genre de propos, Roselyne Bachelot démontre qu’en connaissance de cause, elle a choisi de faire partie de cet entourloupe politique et d’appartenir à un gouvernement d’incompétents en désirant de tout son cœur faire partie de cet échec !


« Le remaniement, c’est la dernière arme des gens qui voient le pouvoir leur échapper et le seul pouvoir qui leur reste est le pouvoir de nomination, ils empaillent leurs ministres sur les murs pour oublier leurs échecs. » dixit Roselyne Bachelot