Voici la preuve de la corruption des instances européennes par Big Pharma car cette commande d’un médicament inefficace et dangereux pour soigner le covid-19 alors que la bithérapie de l’IHU de Marseille et largement plus efficace et sans danger est incompréhensible autrement ! Tout ceci avec l’argent public…


La Commission européenne a passé une importante commande de traitements au remdesivir auprès du laboratoire américain Gilead, qui permettront de traiter 30 000 patients dans l’Union européenne (UE), a annoncé mercredi 29 juillet, l’institution.

Le contrat, d’un montant de 63 millions d’euros, permet de mettre début août à disposition des 27 États membres et du Royaume-Uni des doses de Veklury, marque commerciale de l’antiviral remdisivir, premier médicament autorisé au niveau de l’Union européenne (UE) pour le traitement du Covid-19.

Traitement destiné à 30 000 patients

Le traitement est destiné à environ 30 000 patients présentant des symptômes sévères.

« Cela doit aider à couvrir les besoins pour les prochains mois, tout en assurant une distribution équitable au niveau de l’UE, basée sur une clé d’allocation, et en prenant en compte l’avis du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies », explique la Commission dans un communiqué.

L’exécutif européen prépare un appel d’offres conjoint pour des réserves supplémentaires de ce médicament, afin de couvrir les besoins à partir du mois d’octobre.

Le remdesivir avait reçu l’autorisation de mise sur le marché européen conditionnelle début juillet, en un temps record. L’Agence européenne des médicaments recommande son utilisation chez les adultes et les adolescents à partir de 12 ans souffrant de pneumonie et ayant besoin d’un supplément d’oxygène.


Photo d’illustration : une boîte de Remdesivir, premier traitement expérimental contre le coronavirus a avoir obtenu une homologation aux États-Unis. | AMR ABDALLAH DALSH / REUTERS

Ouest-France  / AFP.

29 juillet 2020