Effectivement la mafia juive israélienne existe, elle est extrêmement violente et elle touche à tous les domaines de la grande criminalité : taxe carbone, drogues en tout genre, traite des Blanches, terrorisme… Il est juste curieux que l’on parle si peu de cette mafia dans les médias et qu’il ne s’agisse quasi exclusivement que de la mafia italienne et de temps en temps des cartels mexicains !


Sous couvert de vendre des séjours touristiques exclusifs aux citoyens israéliens, un réseau proposait en réalité des services sexuels, rapporte un communiqué du procureur.

La mafia israélienne existe bel et bien et sévit partout dans le monde. Un gang de douze israéliens et deux Colombiens a été arrêté en Colombie pour avoir exploité sexuellement des jeunes filles et des femmes destinées à des touristes israéliens, ont annoncé dimanche dernier les autorités colombiennes.
Un « {forfait touristique} » » était offert aux voyageurs israéliens, celui-ci comprenait
des prostituées, dont certaines étaient { mineures, qui ont reçu entre 200 000 pesos (63 dollars) et 400 000 pesos (126 dollars) en échange de services sexuels. }

Au bout de nos deux ans d’enquête, nous voulons aujourd’hui (dimanche) présenter la découverte d’une mafia israélienne responsable d’exploitation et d’esclavage sexuel de filles, adolescentes et femmes en Colombie, a déclaré à la presse le procureur Nestor Martinez.

Le trafic avait lieu dans plusieurs villes du pays. L’organisation criminelle était dirigée par Benyamin Mush, un israélien qui avait implanté des réseaux similaires dans d’autres pays d’Amérique latine, selon le procureur. Un policier colombien est soupçonné d’avoir fourni des informations sur l’enquête judiciaire dont le réseau faisait l’objet.

Le bureau du procureur général colombien a déclaré que huit des suspects avaient été arrêtés, dont six Israéliens. Il a ajouté que 150 milliards de pesos (47,3 millions de dollars) de biens immobiliers avaient été saisis au cours de l’enquête, notamment des hôtels, des auberges de jeunesse et d’autres entreprises liées au tourisme.

Plusieurs charges ont été retenues contre les inculpés qui seront présentés prochainement devant un juge à Medellin (nord-ouest). Ils sont notamment accusés d’homicide aggravé, d’association de malfaiteurs, de proxénétisme de mineurs ou encore de tourisme sexuel et blanchiment d’argent.
Ce n’est pas la première fois qu’un tel réseau est démantelé, la mafia israélienne s’est spécialisée dans le domaine du trafic des êtres humains (esclavage sexuel, traite, trafic d’organes…).
Un business florissant qui leur rapporte chaque année des milliards de dollars. Surtout qu’une fois de retour en Israël, les criminels n’ont rien à craindre. L’état hébreu refuse d’extrader ses ressortissants et couvre de ce fait leurs ignobles activités.

3/3 #ATENCIÓN Allanados bienes a nombre de presuntos proxenetas, como Balneario Benjamín(#Taganga), Hotel Casa Medellín y hostal Casa Iftach(#Bogotá). Propiedades habrían servido de hospedaje a turistas israelíes que habrían auspiciado explotación sexual y consumo estupefacientes pic.twitter.com/X4dpDAj7Yf


img_1Alnas – La rédaction