Courriel-Soral-Péninque-Belghoul2

Très cher Philippe Péninque,

Tout vient à point à qui sait attendre. Le courriel publié par Farida Belghoul sur le site des JRE est, à cet égard, très édifiant, car il donne des indications précieuses que nous analyserons si vous le voulez bien. On se trouve ici, pour ainsi dire, en présence de l’arme du crime, la preuve définitive que Soral est votre vulgaire pion, comme expliqué dans le détail dans ma série Soraloscopie de novembre dernier.

Précisons d’emblée qu’il s’agit du courriel que vous avez adressé initialement, vous-même, à votre pouliche Grosal, lui demandant de vous « arranger » une entrevue avec Farida Belghoul.

Ce courriel a été envoyé le 24 janvier 2014, ce qui prouve indubitablement que vous entreteniez des relations suivies, au moins jusqu’à un passé très récent. En vérité, vos relations n’ont jamais cessé et, d’ailleurs, en guise de formule de politesse, ne l’avez-vous pas gratifié de votre « fidèle amitié » ?

J’insiste sur ce point car à la suite de la Soraloscopie, d’aucuns se sont évertués à faire croire aux naïfs que votre relation avec le papy dégénéré était ancienne et qu’elle n’était plus à l’ordre du jour. Ce courriel prouve qu’ils ont menti comme de coutume, car chez E&R le mensonge est roi…

Bref, pour revenir à ce courriel, on relève que vous l’avez envoyé à 10h04, à un moment où Grosal devait être encore au lit. C’est à son réveil vers les coups de 15 heures (comme à son habitude, Subutex oblige !) qu’il a dû en prendre connaissance. Les paupières encore alourdies, c’est à 15h40 qu’il transmet le message à Farida Belghoul sans aucun texte explicatif ou d’accompagnement. C’est dire le peu d’estime et de considération qu’il lui portait ! N’est-elle pas, à ses yeux, une Française de branche (un greffon pour ainsi dire) contrairement à vous tous qui vous réclamez de la souche ? Relevons au passage le caractère racialiste de cette sémantique nauséabonde si chère à E&R.

C’est dire aussi la bévue commise par Grosal qui a transféré un courriel vous concernant, en ayant pris le risque de le voir exposé un jour à la vue de tous. La Providence s’en est chargée. Voilà pour ce qui est de la forme.

Que contient-il donc d’intéressant, ce courriel ?

On y apprend, très cher Philippe Péninque, que votre ami commun Camel Bechikh vous a conseillé de rencontrer Madame Farida Belghoul.

À propos de Camel Bechikh, nous savons depuis longtemps les liens étroits qui l’amarrent au giron du FN et à votre pouliche. Nous n’ignorons pas non plus sa conception d’un islam de France « aseptisé », édulcoré, labellisé et sa proximité avec le légionnaire Tarek Oubrou. On sait également qu’il appartient à la secte des frères musulmans, ce qui explique bien des choses. On comprend mieux son absence de réaction après l’affaire Binti et sa totale soumission à votre stratégie bancale ! Et non ! La fin ne justifiera jamais les moyens, mon cher Camel !

Vous avez souhaité rencontrer Farida Belghoul pour « échanger en toute franchise sur un certain nombre de questions ». En vérité, votre démarche que vous qualifiez de personnelle, s’inscrivait sans aucun doute dans le cadre d’une tentative de récupération au profit du FN, une sorte d’OPA sur le mouvement qu’elle dirigeait et qui avait, à ce moment-là, le vent en poupe.

Vous prenez le soin de préciser que votre initiative est encore informelle et que vous ne l’avez pas évoquée avec votre « amie »… que l’on devine être Marine. Vous attendiez de voir venir les choses avant d’aviser en haut lieu. En somme, vous vouliez offrir à la Marine, servi sur un plateau d’argent, un mouvement structuré et porté alors par une vague puissante, suscitant de vives convoitises.

Ce courriel démontre que Grosal, votre pouliche, joue en fait, le rôle de mandataire, de courtier pour ne pas dire de vulgaire rabatteur du FN. De gigolo au Palace, à rabatteur, pour le compte du FN, il n’y a qu’un pas, allègrement franchi. Il est sous votre autorité directe. La création d’un parti satellite du FN, obéit à cette stratégie de duperie collective au sein de l’électorat musulman et non musulman. Votre réconciliation nationale n’est qu’un slogan trompeur clamé jusqu’à être galvaudé par ceux qui poursuivent un but politique précis, en fait un mirage qui ne se réalisera jamais dans le contexte actuel d’islamophobie et de racisme.

Concernant votre statut de « Consultant », je crois que c’est ce que le monde moderne a inventé comme métier aux parasites en tous genres, les vauriens qui ne savent rien faire de leurs mains ou de leur matière grise et qui n’ont comme seule alternative que de s’inventer des compétences ! En fait, vous êtes consultant comme Soral est sociologue ou réalisateur cinéma (sic) ! En considérant vos sacrées bourdes, toute personne avisée devrait se tenir éloignée de vos conseils, car si l’on se renseignait sur ceux prodigués au FN, ne serait-ce que dans l’affaire Le Rachinel, on n’aurait vraiment pas envie de perdre une somme d’argent aussi importante qui a failli ruiner le parti, l’obligeant même à vendre le Paquebot ! Sans parler de la fin tragique de votre ami intime J. Cahuzac, le parjure, escroc du PS. Le FN nouveau, maçonnisé et elgébétisé à souhait, n’est plus que l’ombre de lui-même, un ersatz de parti, un fantôme tout juste bon à effrayer les bambins et à faire rire les plus grands.

Un article très détaillé, publié sur internet et concernant votre compagnon de tromperie, F. Chatillon, explique que vous êtes un « ancien avocat du barreau de Paris, radié à la suite de malversations financières et d’une sombre affaire de passeport » ! Cela commence à faire un peu beaucoup vous en conviendrez… Rappelons au lecteur, très cher Philippe, pour mieux vous situer et faire connaître et comprendre votre place au FN, que vous avez été pressenti au poste de secrétaire général du parti en septembre 2009, à la place de Louis Aliot. Un détail qui a son importance.

Sans doute, pensiez-vous, assez candidement d’ailleurs, que nous n’allions pas découvrir le pot aux roses et finir par tout savoir ? Au fait, ignoriez-vous vraiment que tout finit toujours par se savoir ? Il n’est point de secret que le temps ne révèle disait Racine. Vous êtes assurément d’une grande médiocrité et vous avez pour votre malheur, le don de vous entourer de gens aussi mauvais et sans consistance. Votre stratégie est grossière à l’instar de la vidéo anti-Belghoul réalisée par E&R Marseille et que ces clowns voulaient faire passer pour un travail indépendant et spontané avec visages floutés comme si la Belghoul n’allait pas s’occuper d’identifier tout le monde ! Un bide intégral qui achève de vous discréditer. Il est vrai que l’on ne peut s’attendre à rien de fin ni de subtil venant d’un subutexomane et de son acolyte, alcoolique dixit Marc George (A. Soral et Julien Limes pour ceux qui ne suivent pas).

Recevez, très cher Philippe Péninque, l’expression de mes exécrables salutations. Sachez aussi que je suis très loin d’en avoir terminé avec vous.

LLP