Envoyé spécial. Est-il dangereux de porter une kippa dans la rue en France ?


Extraordinaires contradictions et différences entre la vidéo à 5 millions de vues du fameux Zvika Klein, ultra sioniste très proche de Netanyahu et de l’armée israhellienne et l’expérience de ce journaliste qui a parcouru 120 kilomètres sans se faire insulter une seule fois, bien au contraire, puisqu’il a rencontré des gens sympathiques et chaleureux et c’est tant mieux. Du coup, une question se pose : comment se fait-il que l’on constate des actes aussi nombreux et si médiatisés ? L’opération Ezra et Néhémie ou Ali Baba n’a-t-elle pas servi aux sionistes à accélérer le départ d’Irak de leurs coreligionnaires locaux, en les mettant sciemment en danger et en commettant des attentats contre eux ? Oui, ceci est avéré et historiquement prouvé. Pourquoi de tels actes ne se répéteraient-ils pas aujourd’hui, lorsque l’on connaît le degré d’atteinte des dirigeants israhelliens (ou même français), profondément psychopathes ? Attention, il n’est pas question ici de déresponsabiliser certains jeunes de confession musulmane, surtout avec la guerre en Palestine, mais de rappeler que quelques sionistes et autres cinglés se sont illustrés dans un passé relativement récent en s’adressant à eux-mêmes de faux SMS racistes (Alex Moïse), ou en s’auto poignardant (rabbin Gabriel Farhi), sans parler de la fausse agression du RER D…

Bref, ce reportage démontre encore une fois que ce qui est montré et propagé par les médias, ces dernières années, est éloigné de la réalité, surtout lorsque celle-ci est rapportée par un proche de Netanyahu et un adepte du messianisme juif psychopathe et suicidaire.