tillerson
Le secrétaire d’État américain Rex Tillerson (ici le 13 novembre 2017 à Manille, aux Philippines). REUTERS/Jonathan Ernst

Il faut croire que plus rien ne va aux USA et que les simples postes d’ambassadeurs n’ont même pas été pourvus par l’administration de Dumb Trump ! Comment imaginer que les USA n’aient pas d’ambassadeur dans un pays aussi important que l’Égypte, voire l’UE ?!


Aux États-Unis, de nombreux diplomates américains s’inquiètent des positions actuelles du président Trump, mais aussi de la gestion du département d’État.

Plusieurs postes ne sont pas pourvus, mêmes ceux d’ambassadeurs dans des pays stratégiques comme la Corée du Sud, l’Égypte, la Jordanie, ou encore auprès de l’Union européenne et de grandes institutions internationales. Et ce week-end, le site spécialisé Foreign Policy a publié la lettre d’une jeune diplomate démissionnaire.

Elizabeth Shackelford était une étoile montante de la diplomatie américaine qui travaillait dernièrement sur la Somalie.

Mais à 38 ans, elle a décidé de stopper cette carrière prometteuse. Elle s’en explique dans une lettre cinglante envoyée à Rex Tillerson, le secrétaire d’État.

Résumé en quelques phrases : « J’ai quitté le secteur privé il y a sept ans pour venir défendre les intérêts et les valeurs des États-Unis. Ce n’est plus possible de le faire avec la direction actuelle. […] Ces dix derniers mois, notre gouvernement n’a pas démontré son engagement à promouvoir et défendre les droits de l’homme et la démocratie. […] Le département d’État a cédé au ministère de la Défense l’autorité pour diriger notre politique étrangère, à la demande de la Maison Blanche mais au détriment de notre nation. […] Notre travail devient plus futile chaque jour, et beaucoup parmi les plus expérimentés ou talentueux ont déjà quitté le département d’État… »

En conclusion, elle conseille carrément à Rex Tillerson de démissionner s’il n’est pas capable de redresser la barre.

Rédigée début novembre, cette lettre apparaît alors que deux éminents sénateurs viennent, de même, de dénoncer les manquements américains envers les droits de l’homme dans le monde. Et que la […]


Grégoire Pourtier – RFI