noemie-montagne-femme-de-dieudonne-par-morgan-priest-said-oujibou-1024x576


Monsieur Dieudonné M’bala M’bala ne veut pas payer l’ISF alors qu’il est de très loin éligible à cet impôt, par contre il fait des dons en francs CFA. M. Dieudonné et sa femme Noémie Montagne pleurnichent à longueur de journées et crient au harcèlement politique alors qu’ils cumulent les millions d’euros planqués dans des comptes ouverts à l’étranger un peu partout : Luxembourg, Belgique, Suisse, Singapour… On n’a jamais vu de toute l’histoire de l’humanité de prétendus ennemis publics n°1 aussi riches, soumis à l’ISF et libres !!! Il y a comme quelque chose qui cloche dans le récit…

Ahhh l’hypocrite ! Il passe son temps à fustiger les élites au pouvoir tout en faisant la même chose qu’elles et pire encore, en se faisant passer pour une victime, poussant l’outrecuidance jusqu’à quémander des dons et de l’aide alors que ses comptes bancaires sont lourdement fournis. Rappelez-vous des vidéos de Dieudonné dans lesquelles il se moquait du délinquant fiscal Jérôme Cahuzac !

En résumé, il possède une très grande propriété avec de nombreuses dépendances et un piscine géante couverte et on vient d’apprendre qu’il dispose d’un bateau de plaisance de 70.000 €… On comprend mieux pourquoi il n’a pas été choqué par la moto Godet Égli-Vincent de Soral, elle aussi à 70.000 € !

Bref, mon petit doigt me dit que si on fouinait un peu, en fin de course, on trouverait un certain Philippe Péninque comme conseiller fiscal du couple Dieudonné/Montagne… Je dis ça je ne dis rien mais il est fort plausible que ce soit le lien ténébreux qui lie Dieudonné au gourou sénile attardé.


Noémie Montagne, la compagne de Dieudonné, qui gère sa maison de production, a été mise en examen dans l’enquête qui vise déjà l’humoriste pour des soupçons de fraude fiscale et de dissimulation de son patrimoine, a appris jeudi l’AFP de source proche du dossier.

Noémie Montagne, 40 ans, a été mise en examen le 26 septembre pour abus de biens sociaux au préjudice des Productions de la Plume, soupçonnée comme Dieudonné d’avoir détourné à son profit une partie des recettes non comptabilisées de ses spectacles, a précisé la source.

Le juge Renaud van Ruymbeke l’a également mise en examen pour fraude fiscale, tout comme les Productions de la Plume en tant que personne morale, pour des minorations de TVA entre 2009 et 2013, a-t-on précisé.

Dans ce dossier, Dieudonné est déjà mis en examen pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, abus de biens sociaux et organisation frauduleuse d’insolvabilité. Il lui est notamment reproché d’avoir cherché à échapper au paiement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), qui s’applique aux patrimoines supérieurs à 1,3 million d’euros.

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête afin de se pencher sur son patrimoine, alors que l’humoriste controversé, condamné à plusieurs reprises, notamment pour des propos antisémites dans ses spectacles, ne s’était pas acquitté de ses amendes et dommages et intérêts pendant des années. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) avait déposé plainte. Dieudonné avait entamé le règlement de ses amendes début 2014.

– Comptes à l’étranger – 

L’instruction a notamment révélé qu’entre 2009 et 2014 Dieudonné a expédié plus de 500.000 euros en espèces à l’étranger, notamment vers des proches au Cameroun. Des remboursements de dons, a-t-il affirmé au juge.

Début 2014, lors d’une perquisition à la propriété du couple, au Mesnil-Simon (Eure-et-Loir), les enquêteurs avaient saisi des piles d’enveloppes remplies de billets de 5 à 500 euros dans des coffres-fort. Total révélé à l’époque: 650.000 euros et 15.000 dollars en liquide.

« Le produit de la billetterie« , avait alors justifié l’un de ses avocats, Jacques Verdier.

Pour le juge d’instruction, ces montants sont pourtant « hors de proportion » avec le montant des recettes déclarées les années précédentes, a indiqué la source proche du dossier.

Les enquêteurs se sont aussi intéressés à un compte bancaire en Suisse, qui a permis au couple de s’offrir un bateau de plaisance en 2012, pour environ 70.000 euros, a raconté la source. Entendu par la justice suisse, en décembre 2015, l’homme gérant ce compte a expliqué qu’il était destiné à recevoir l’argent des spectacles en Suisse de l’humoriste.

Selon ce témoin, lors de la meilleure année, en 2015, le compte avait reçu 300.000 francs suisses (environ 280.000 euros au cours actuel). Or, en 2013, il lui a été demandé de ne plus transférer l’argent sur le compte des Productions de la Plume mais sur un compte ouvert auprès d’une banque à Singapour, a-t-il expliqué, toujours selon la même source. Interrogé par le juge en septembre, Dieudonné a gardé le silence sur ce point.

Enfin, les investigations portent aussi sur l’existence de comptes en Belgique et au Luxembourg ayant bénéficié à l’artiste. Des points sur lesquels Dieudonné a aussi exercé son droit au silence. Contactés jeudi, ses deux avocats, David De Stefano et Sanjay Mirabeau, n’ont pas […]

L’Express / AFP