Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
#GiletsJaunes : Harlem Désir, un exemple type de parasite social !
Politique

#GiletsJaunes : Harlem Désir, un exemple type de parasite social ! 

Chaque mot de cet article relève de la folie. Premièrement, le salaire de 122 195 €, c’est-à-dire près de 10 200 € par mois ! C’est juste une insulte. Mais, comme pour aggraver le cas, ce salaire n’est pas soumis à l’impôt, on se demande bien pourquoi. Ce qui est encore plus abject, c’est l’intitulé de la fonction qui consiste à travailler sur la liberté des médias ! Qui peut croire à une telle sottise ? Comment les médias peuvent-ils être libres alors qu’ils sont la propriété, en grande majorité, du même groupe de milliardaires qui ont sensiblement les mêmes intérêts, à peu de choses près !

En réalité tout ceci n’a aucun sens, intellectuellement parlant. Par contre, il ne faut pas avoir peur des mots qui, eux, ont un sens, c’est tout simplement un emploi fictif ; d’ailleurs, Monsieur Harlem Désir a déjà été condamné dans sa vie politique pour avoir exercé un emploi fictif ou du moins pour avoir empoché les salaires pour un travail qui n’a jamais existé. Il est l’exemple même du parasite qui vit sur le dos de son hôte, en suçant son sang et ceci dure depuis plusieurs décennies déjà. Il faut dire aussi que si les journalistes avaient un brin de professionnalisme et de civisme, ils enquêteraient sur l’activité réelle de Monsieur Harlem Désir à ce poste, pour vérifier la nature exacte, la qualité et l’ampleur du travail produit.


Représentant pour la liberté des médias au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l’ex président de SOS Racisme touchera 122.195 euros net par an, non imposable.

La reconversion n’a pas été difficile pour l’ancien secrétaire d’État chargé des Affaires européennes de François Hollande. Il vient de se voir confier le job de représentant pour la liberté des médias au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). À ce titre, Harlem Désir va toucher 122.195 euros net par an, selon le quotidien l’Opinion. Surtout, ce montant est soumis à…0 euro d’impôt.

« Les dirigeants des trois Institutions de l’OSCE (le responsable du Bureau des Institutions démocratiques et des droits de l’homme, le représentant pour la liberté des médias et la Haute Commissaire pour les minorités nationales) ont ainsi un rang et un salaire comparables à ceux de sous-secrétaire général des Nations Unies » explique le quotidien. L’OSCE précise que l’emploi de représentant pour la liberté des médias est un « plein-temps ». 10,6 fois le Smic non imposable, il fallait le faire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.