C‘est bon, ils ont enfin trouvé leur prétexte, avec cette agression de #Finkielkraut, pour tenter de discréditer pour l’éternité le mouvement des Gilets jaunes. À quoi donc s’attendait-il en se mêlant à une foule qui exècre tout ce qu’il représente depuis des décennies ! Ce n’est pas subtil une foule, ni intelligent, c’est juste violent et brutal.

Par contre on a l’impression que sa présence n’est pas due au hasard, à l’instar de son passage chez #NuitDebout en avril 2016. Quand on se remémore ses déclarations anti Gilets jaunes, sa présence à un âge aussi avancé au milieu de la foule est pour le moins inopportune, incongrue, voire clairement  malsaine, d’autant qu’il est resté très calme, voire souriant !

Cela fait des années qu’il s’illustre par son islamophobie médiatique. Souvenez-vous, il avait parlé des Noirs et des Arabes de l’équipe de France. Il avait déclaré le 19 novembre 2005 dans le journal sioniste Haaretz que l’équipe de France de football était « Black-black-black » et qu’elle était la risée de l’Europe ! Il a le culot ensuite de pleurnicher lorsqu’il se fait traiter de sioniste ! Il a ensuite insisté sur le fait que les émeutes de 2005 étaient liées à la religion des émeutiers ! Rappelons qu’il a également ajouté que la France méritait toute sa haine, cette même France qui l’a fait académicien !


« Les gens disent que l’équipe nationale française est admirée par tous parce qu’elle est « black-blanc-beur ». En réalité, l’équipe nationale est aujourd’hui « black-black-black », ce qui en fait la risée de toute l’Europe. »


Il avait récidivé avec les Français d’origine maghrébine, absents aux funérailles de Johnny ! Ce monsieur est véritablement atteint d’islamomanie purulente aigüe, il ne parle plus que de cette religion alors que justement le mouvement de révolte des Gilets jaunes démontre que ce n’est pas du tout le problème du peuple. Celui-ci souffre de misère, d’exclusion, d’extorsion fiscale, d’insécurité, du chômage, de la mondialisation et donc d’un régime politique illégitime composé d’un grand nombre de truands et de délinquants !

Ce qui est comique cependant, c’est le fait qu’on ait accusé les salafistes comme on a pu le constater sur BFM/Cnews et les autres. Savent-ils au moins que ces derniers, de par leur croyance, n’ont pas le droit de manifester ? Croire en Dieu et à la Géhenne fait-il de vous un salafiste ? Si c’est le cas, les chrétiens et les juifs le sont aussi ! Comment peut-on dire autant d’âneries sans rougir de honte ?

Bien sûr, vous l’aurez compris, la stratégie est très simple : on ne parlera toute la semaine qui arrive que de cette agression et uniquement de Monsieur Finkielkraut. Quand vont-ils comprendre que cette stratégie de propagande ne marche plus ? C’est terminé et pour toujours.

Finkielkraut a déjà eu son ITW au JDD, un article au Monde, il est passé ce matin sur toutes les chaînes d’info en continu. Macron a déjà réagi sur Twitter, #Griveaux parle de « bête immonde »… se rendant ainsi coupable de diffusion de fake news. Finkielkraut lui-même ne reproche pas cette insulte dans ses interviews comme vous pouvez le constater sur la capture écran ci-dessous. Du déjà vu et entendu ! #Botul y est allé de son tweet, Raphaël #Enthoven aussi, bref, c’est parti pour un interminable tour de manège. Pourtant à aucun moment il n’a été question de ses origines juives dans la vidéo de Yahoo Actu mais de son sionisme pathologique ; ceci n’est bien sûr qu’un détail à leurs yeux …



D’ailleurs, il est systématiquement annoncé dans les médias qu’un grand philosophe académicien a été agressé dans les rues de Paris. Même si on ne peut cautionner l’agression verbale d’une personne âgée, quelle qu’elle soit, rappelons tout de même ce que pensait Pierre #Bourdieu d’Alain Finkielkraut, à moins que lui aussi ne soit salafiste daechiste :



On va y avoir droit pendant au moins 15 jours et je propose dès maintenant que soit porté le choix du visage de #Finkielkraut pour incarner la prochaine Marianne, on gagnera du temps.

Pour ceux qui veulent nous faire croire que les Gilets jaunes sont antisémites, il suffit de voir la photo ci-dessous et voir un manifestant juif coiffé d’une kippa manifester librement ! Il est même certain que si une personne lui avait fait la moindre remarque désobligeante, elle aurait été exclue manu militari du cortège.

Pour finir, la propagande continue et les tentatives de diabolisation de cette révolte populaire légitime sont à leur comble. Il faut juste signaler aux clowns qui nous dirigent depuis si longtemps que cette technique ne fonctionne plus, que la ficelle est usée et qu’il faudrait qu’ils pensent à changer de stratégie.