Emmanuel Macron est définitivement la plus grande menace de trouble à l’ordre public, en France ! Tenir de tels propos, la veille de l’Acte 9, tout en sachant qu’il avait déjà traité les Gilets jaunes de foule hostile lors de ses vœux du 31 décembre dernier relève de la pure provocation ! À moins que ce ne soit une stratégie visant à énerver et à exaspérer au maximum les manifestants, ce qui aboutirait à des violences importantes qui seront ensuite rapportées à grande échelle par les médias pour discréditer la révolte ! Une chose est certaine, c’est totalement irresponsable !


Trop de Français n’ont pas le sens de l’effort, ce qui explique en partie les « troubles » que connaît le pays, a déploré vendredi Emmanuel Macron, sans évoquer directement la crise des « Gilets jaunes ».

À la veille d’une nouvelle journée de manifestations, le chef de l’État a fait l’éloge du travail en recevant des boulangers à l’Élysée, en soulignant les réformes menées dans ce domaine depuis le début de son quinquennat, notamment sur l’apprentissage, et celle à venir de l’assurance chômage.
« Notre jeunesse a besoin qu’on lui enseigne un métier, des gestes, des savoirs, le sens de l’effort et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie s’il n’y a pas cet effort », a-t-il déclaré.

« Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut obtenir sans que cet effort soit apporté, que parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République (…) il y a des devoirs. »

S’il n’y a pas ce sens de l’effort, « notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion », a-t-il poursuivi.

Photo d’illustration : Trop de Français n’ont pas le sens de l’effort, ce qui explique en partie les « troubles » que connaît le pays, a déploré vendredi Emmanuel Macron, sans évoquer directement la crise des « Gilets jaunes ». /Photo prise le 11 janvier 2019/REUTERS/Benoit Tessier

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse – Reuters