Alors que les agents de subversion sionistes qui passent leur temps à nous présenter l’entité sioniste scélérate comme la « seule démocratie dans la région du Moyen-Orient » en faisant passer leurs voisins pour des barbares et des arriérés, il faut savoir que la situation de la femme dans la loi juive est bien pire que tout ce que l’on peut imaginer puisqu’il leur est impossible de divorcer sans l’accord du mari. Il leur est donc impossible de refaire leur vie comme toute femme musulmane a le droit de le faire depuis 14 siècles. Pourquoi très peu de médias français en parlent, pourtant ce reportage est réalisé par la télévision israélienne ?!

Loin de nous toute velléité de nous immiscer dans les religions des autres, ça ne concerne personne d’autre que soi-même. Par contre, il est très gênant que les laïcistes athégristes très souvent islamophobes passent leur temps à railler la religion musulmane ainsi que la condition de la femme,  sans jamais parler de la « frumka », du rasage de cheveux ou tout simplement du « guet » lors du divorce !


En Israël où les mariages et les divorces sont régis par la loi juive, c’est l’homme et l’homme seul qui accorde le divorce à sa femme, le Guet. Chaque année, elles sont des centaines à ne pas pouvoir reconstruire leur vie, soumises à la volonté de ces hommes qu’elles n’aiment plus et qui refusent de divorcer.