Les langues se délient et les actes sont forts, puisque Madame la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Lindiwe Sisulu a annoncé vouloir faire cesser les relations diplomatiques avec l’entité sioniste scélérate suite aux nombreux massacres de civils palestiniens survenus ces derniers mois. Pendant ce temps, les traîtres du Golfe, les dirigeants qui se disent musulmans collaborent avec l’entité sioniste à l’instar des Émiratis, Qataris, Saoudiens, Omanais… !


L’Afrique du Sud ne remplacera pas son ambassadeur en Israël.

La ministre des Affaires étrangères sud-africaine, Lindiwe Sisulu, a annoncé dimanche 7 avril que le pays allait abaisser son niveau de représentation diplomatique à Tel-Aviv jusqu’à nouvel ordre. L’ambassadeur sud-africain avait été rappelé à Pretoria en mai 2018 après la mort de 52 Palestiniens lors de manifestations contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem. Cette décision envoie un signal fort de la part de l’Afrique du Sud. C’était un projet de longue date du Congrès National Africain (ANC), qui a toujours manifesté son soutien à la cause palestinienne.

Selon la ministre des Affaires étrangères Lindiwe Sisulu, l’ambassade d’Afrique du Sud en Israël ne sera plus qu’un simple bureau de liaison, sans mandat politique ou commercial. « Nous n’allons nommer personne pour le poste d’ambassadeur en Israël. Cela restera un bureau de liaison, et fonctionnera à ce niveau-là », explique-t-elle.

L’ANC a toujours entretenu des liens historiques très forts avec les mouvements de libération de la Palestine. Ce n’était qu’une question de temps avant que ses résolutions soient appliquées par le gouvernement, selon l’analyste Steven Gruzd. « Ce n’est pas vraiment une surprise, car c’était discuté au sein de l’ANC…


Photo d’illustration : La ministre des Affaires étrangères sud-africaine, Lindiwe Sisulu, a annoncé dimanche 7 avril que le pays allait abaisser son niveau de représentation diplomatique à Tel-Aviv jusqu’à nouvel ordre. © AFP/ Y. KADOBNOV

RFI