Décidément la France est en train de couler dans le ridicule telle une enclume au milieu de l’océan avec tous ces clowns de sayanim qui viennent déverser leur propagande à longueur de journées sans jamais rougir de honte. Le terme « complot » a tellement été diabolisé en France que Monsieur Alexandre Del Valle a peur de l’utiliser. Il va tourner autour du pot en parlant de « plan », de « projet »… mais attention, il ne parle pas de complot car ce n’est pas un complotiste ! C’est ce terrorisme intellectuel qui démontre qu’il y a quelque chose de cassé en France et que c’est mille fois plus efficace que la censure. C’est à ce moment précis que l’on se rend compte de la puissance réelle de ces agents propagandistes qui arrivent même à faire interdire l’usage de certains mots.

Rappelons tout de même à nos lecteurs qu’aux États-Unis d’Amérique, le pays le plus puissant du monde, qui dicte les politiques économique, militaire, culturelle… au monde entier, l’accusation de complot est d’une banalité déconcertante dans les affaires judiciaires. C’est l’article 18 U.S.C. § 371 du code pénal US sans oublier que lorsque vous arrivez sur place, les autorités locales vous posent la question de manière claire : « Voulez-vous comploter contre la sécurité des USA ? » !

Tous ces efforts pathétiques de Monsieur Alexandre Del Valle pour nous faire croire que l’islamophobie n’existe pas malgré des différentes tentatives d’assassinat, les agressions de femmes voilées, les massacres dans les mosquées en Nouvelle-Zélande, Canada… Alexandre Del Valle est purement et simplement un négationniste.