En Allemagne ils ne veulent pas vacciner les enfants car pour eux aucune étude ne démontre qu’ils ne risquent pas des effets secondaires graves. Karine Lacombe, celle qui s’est plantée magistralement sur différents sujets, celle qui a menti sur les masques, sur les variants qui n’existent pas, sur le poison remdesivir qui représentait un grand espoir contre le covid19, sur le couple d’Américains dont un est mort après avoir ingéré son produit d’aquarium, sur la gestion de la crise sanitaire en Suède, sur le confinement, sur un soi-disant cluster bidon à l’IHU de Marseille… Aujourd’hui elle récidive avec les vaccins ! Elle s’est plantée sur le Lancetgate, sur l’étude fantôme Discovery, sur son essai Coviplasm qui n’a jamais vu le jour non plus… mais elle continue de parler toute honte bue.

Qui peut croire encore les âneries de cette Karine Lacombe ? Qui ? Les autorités allemandes et la presse (BILD) sont en train de revenir sur cette folie du masquage des enfants, de leur culpabilisation et maintenant de la volonté de les vacciner, mais pas Karine car elle est tellement plus compétente qu’eux, tellement plus intelligente !



STIKO [Commission permanente de vaccination en Allemagne] : Pas de recommandation générale de vaccination pour les enfants à partir de 12 ans « Il s’agit d’évaluer les avantages et les risques possibles », a déclaré Thomas Mertens. « En raison du groupe relativement petit d’environ 1 100 enfants et adolescents dans l’étude d’approbation et d’une période d’observation de seulement deux mois, d’éventuels effets secondaires graves ne peuvent pas être suffisamment exclus » !