Il suffit de voir la tête du papa pour comprendre tant de choses ; on aurait dit un rapetou ! Quel père indigne que d’avoir impliqué sa propre fille dans son pillage ! Ce monsieur était, il y a peu, vendeur de légumes, puis garçon boucher et maintenant multi milliardaire ! C’est un des multiples miracles de l’ère Bouteflika…



Née en 2014 et elle a déjà rien que dans son compte bancaire, 500 milliards de centimes !

Elle, c’est la fillette de Mahieddine Tahkout qui dort depuis ce lundi en prison. La fortune de cet homme dit d’affaires, qui a été dans un passé récent un simple vendeur ambulant de thé, dépasse l’entendement.

Certes, la richesse n’est pas une spécificité algérienne. Encore moins la corruption. Mais voir un simple citoyen thésauriser une telle fortune en un laps de temps aussi court, cela relève de l’incroyable. ou sinon du bénéfice de larges appuis hauts placés.

Si la fillette de 5 ans de Mahieddine Tahkout possède une telle fortune, combien alors possèdent les parents et les frères aînés ? Vaut mieux ne pas le savoir.
Ami des Bouteflika, Mahieddine Tahkout a bénéficié des marchés juteux et à coups de milliards ces dernières années. Il s’est offert une usine de montage de voitures à Tiaret qui a déjà défrayé la chronique.

Ceci, au moment où des milliers de salariés algériens peinent à boucler leurs fins de mois ! Cette richesse insolente interroge et mérite que la justice en fasse toute la lumière. D’ailleurs, Mahieddine Tahkout placé en détention provisoire ce lundi 10 juin est au cœur de plusieurs enquêtes.


Photo d’illustration : Mahieddine Tahkout – Dzvid

Où va l’Algérie News

11 juin 2019