Cette situation catastrophique et désastreuse ne peut être que voulue car il est inconcevable que les services de police, de douane et de justice soient incapables d’y mettre fin. Il suffit de durcir la législation et d’appliquer la loi une bonne fois pour toutes. Malheureusement, nous avons en France un grand nombre de policiers gradés corrompus, eux-mêmes impliqués dans ce trafic de drogue comme Monsieur François Thierry par exemple ou Michel Neyret, impliqué quant à lui dans la mafia juive de la TVA carbone.


La Seine-Saint-Denis est un quasi narco-État. L’argent du trafic pèse trois milliards d’euros.

Si vous ajoutez à cela l’argent des trafics de toutes les banlieues françaises mais aussi la monnaie mafieuse qui permet de tenir des villes comme Marseille, Grenoble, Villeurbanne… vous avez alors une idée de ce que représente la manne financière dont bénéficient les rebeus et les africains. Et devinez à quoi et à qui sert cet argent : politique, islam, culture…. Quand on vous dit que nous sommes très loin d’un problème de laïcité et d’intégration et que nos politiques, (même ceux qui semblent aujourd’hui se rendre compte des dégâts causés par l’immigration), ont 20 ans de retard, nous ne délirons pas.


Jerome Cortier