Vidéo qui résume parfaitement le mépris ahurissant du peuple par des élites complètement déconnectées des réalités et qui croient que l’argent public est le leur. Ils ne peuvent faire mieux pour créer des troubles sociaux car ces magouilles, copinages et cousinages ne pourront durer encore longtemps… Mme Saal a un cursus de parfait parasite de la ripoublique puis-qu’issue  d’IEP et de l’ENA !

Nous vous laissons apprécier la phrase de P. Praud qui vaut se pesant d’or puisqu’il n’y a pas de réponse à cette question :


« Dans quelle entreprise un salarié qui a volé la société à hauteur de 40 000 euros, condamné, retrouverait-il son bureau après six mois de mise au piquet ? »


Famille et études

Agnès Saal est la fille d’un père commerçant en textile du Souk et d’une mère issue d’une famille de banquiers et de financiers originaires d’Italie, tous deux de familles juives installées en Tunisie depuis des générations précédant la colonisation française. Après la guerre des Six-Jours en 1967, ses parents, inquiets, préfèrent partir pour la France. Elle est mère de trois enfants.

Agnès Saal étudie à l’Institut d’études politiques de Paris et intègre l’École nationale d’administration (promotion Solidarité, 1983).