Alors que Caïn fut rongé de remords après avoir assassiné son frère Abel, Emmanuel Macron assure n’avoir « aucun remords » et se refuse à tout mea culpa après avoir causé une hécatombe en France et continue fièrement et résolument cette hécatombe. Macron est donc pire que Caïn. Mais du coup, puisque Caïn est considéré comme le fils de Satan, dans le Talmud et le Zohar, alors Macron c’est qui ? Parce que je n’arrive pas à concevoir un homme pire que le fils de Satan. La personnification de Satan ? Je ne sais.

Ce jeune banquier d’Amiens avec ses yeux écarquillés d’illuminé est vraiment une énigme. Son mandat a été une suite ininterrompue de désastres sociaux et économique vertigineux et il est toujours au Pouvoir !… Par la communication magique et l’information magique, il est toujours en poste… Vous avez dit sorcellerie ? Sans doute. Sans parler de l’argent magique avec les intérêts magiques qu’il faudra rembourser à la sueur pas magique de notre front. Ceux qui l’ont mis au Pouvoir et l’y ont maintenu sont manifestement de puissants magiciens… des puissants tout court… Minc, Rothschild, Attali… la postérité du Serpent… plus que jamais ivres de leur puissance en téléguidant leur golem jupitérien… Ceux qui survivront verront, et sauront. Et verront Sauron dans la poussière du Mordor mondialiste. Ils verront son masque tomber, le masque luisant du bienfaiteur jupitérien tombera, comme sont tombés les masques de Madoff, Epstein, Duhamel, Berry, Weinstein, Tariq Ramadan. C’est l’automne de l’humanité, les masques tombent et se ramassent à la pelle… à la fourche… Saviez-vous que l’automne est la saison associée à l’archange Michaël ? Non ? Les masques les plus solidement soudés aux âmes finissent inexorablement par tomber. Plus ils veulent nous masquer, plus leur masque tombe. Quel enseignement en vérité. L’illusion a pour vocation de s’effondrer. Mêmes les masques dissidents s’effondreront, ce sera moche, vraiment moche.

Tiens en parlant de masque solidement soudé, la merveilleuse Pepita a fait tout récemment tomber le masque des anti-racistes professionnels, qui se révèlent être des racistes pathologiques. Pepita est cette jeune femme noire pétillante qui animait des jeux à la télévision française. Il y a quelques jours, un montage vidéo malhonnête d’images de l’époque a suggéré qu’elle aurait jadis subi passivement le racisme de ses collègues, montage vidéo qui a déclenché hier son noir courroux. En effet, suggérer, comme Rockaya Diallo, la militante noire anti-raciste pas pétillante du tout qui voit du racisme dans le sparadrap blanc ou rose imposé aux Noirs, suggérer, dis-je, que face à ceux qui l’humiliaient, Pepita ait été passive, un peu idiote et soumise parce que noire est terriblement méprisant, je dirais même terriblement raciste.

Mais revenons au cas Macron. La magie n’est pas éternelle. La duperie n’est pas éternelle. La dialectique du dupeur et du dupé a un terme. Comme la dialectique du maître et de l’esclave. Apparemment, la postérité du Serpent n’a toujours pas compris Hegel, pourtant cette postérité démoniaque est diaboliquement intelligente ; peut-être considère-t-elle que son destin est justement l’accomplissement suprême de l’esprit… l’esprit de l’usure, sans aucun doute… l’esprit de la magie… Peut-être considère-t-elle que l’esprit est magicien, que Dieu est magicien, son dieu. Quel est le dieu de la postérité du Serpent ? Eh bien, le Serpent lui-même. L’esprit du Serpent, qui crée à partir de rien, comme les banques créent de l’argent à partir de rien. Magie… Dieu ne crée pas à partir de rien, il donne. Il donne Sa lumière, qui prend différentes formes. La postérité du Serpent ne donne rien, elle crée une arnaque, une illusion de générosité qui finalement vous prend tout. Comme les banques. Magie de l’usure…

Plus j’observe Macron et plus il me semble incarner le terme de la dialectique de l’illusion et de l’être, l’illusion qui a épuisé toutes ses ressources. Avez-vous noté son lapsus dans sa dernière allocution ? Il a en effet rendu hommage aux efforts des soignants pour soigner les « 28 malades du Covid à l’hôpital » ! En général, quand on fait un lapsus, on se reprend pour corriger, surtout quand s’adresse à 70 millions de Français, mais lui ne s’est pas repris. La magie a ses limites, il faut y croire, au bout d’un moment ça épuise, faut pas croire. Le prochain lapsus sera bien plus spectaculaire, en vérité je vous le dis ; il balbutiera, bredouillera, s’emmêlera les pinceaux maculés de sang…

L’effondrement de cette magie s’annonce encore plus spectaculaire que cette magie elle-même, qui est pourtant déjà très spectaculaire : vous promettre la vie en vous injectant la mort. Nous revivons la genèse biblique où le Serpent promet à Ève la vie éternelle et celle-ci devient finalement chair mortelle… l’arnaque originelle… La boucle de l’arnaque primordiale est bouclée, et le sort de Macron est scellé. La déchéance de Macron, ce sera le clou du spectacle pour les survivants de cette hécatombe. Même Satan a été déchu. Le jupitérien n’y coupera pas. Et les réseaux qui le soutiennent non plus, y compris et surtout les réseaux qui se parent de toutes les vertus humanistes et philanthropiques. À ce propos, on a appris tout récemment par la presse officielle qu’une officine franc-maçonnique était impliquée dans plusieurs assassinats, l’exécutant a révélé au juge d’instruction qu’il avait été approché par cette officine pour un projet d’assassinat commandité par un homme politique de premier plan… Liberté, égalité et trucidé.



Pour suivre l’auteur :

https://gab.com/LotfiHadjiat_Le_Vrai

http://leblogdelotfihadjiat.unblog.fr
———————

https://mobile.twitter.com/lhadjiat  (accès au compte toujours suspendu par Twitter)