IMG_0515Ils se disent laïques, pourfendeurs des superstitions et des fanatismes, ne jurant que par l’objectivité matérielle sans comprendre qu’ils vouent un culte à la matière, ce sont les adorateurs de la matière. Ils en sont tellement possédés de leur matière qu’ils voudraient atteindre une immortalité matérielle. Mais les formes multiples et variées que revêt la matière sont périssables, ne sont que des simulacres de ce qui est immatériel et impérissable, disait Platon.

Même à considérer qu’en-deçà des multiples formes qu’elle revêt la matière est éternelle, cela revient à dire que, n’ayant plus de forme aucune, elle ne subit donc plus de changement, et qu’elle est donc immuable, pur esprit, qu’elle n’est donc finalement plus matière. Guido von List considérait fort justement la matière comme de l’esprit condensé. Mais les adorateurs de la matière rejettent catégoriquement le « pur esprit », « Dieu », « l’immatériel »… en lui infligeant les guillemets et en hurlant à la superstition ; les adorateurs de la matière vouent donc au fond un culte aux formes multiples, qu’on appelle matière.

Que sont dès lors ces formes multiples que nous percevons ? Sont-elles les formes de nos perceptions, comme le pensait Kant ? Si tel est le cas, les adorateurs de la matière adorent donc les formes de leurs perceptions, y compris et surtout la perception d’eux-mêmes. Les adorateurs de la matière ne peuvent donc pas ne pas être adorateurs d’eux-mêmes, c’est-à-dire narcissiques radicaux. La science moderne occidentale matérialiste procède de ce narcissisme radical, jusqu’à la perversion… Voilà où mène le culte de la matière, à un fanatisme, au fanatisme le plus radical, celui de la science moderne. Mais les fanatiques de la matière en sont tellement possédés, leur aveuglement est si complet qu’ils se perçoivent comme les plus libres, les plus sages et les plus éclairés parmi les hommes !…
Je me suis longtemps demandé ce qui pourrait arrêter ces fous furieux qui veulent imposer leur folie à l’humanité entière. Leur folie commençant par l’adoration de la multiplicité matérielle, seule l’adoration de l’unité spirituelle peut s’opposer à eux. Et qu’est-ce que l’unité spirituelle sinon Dieu ? Les adorateurs de la matière ne manqueront pas de me soupçonner de crypto-islamisme. À ce compte, Plotin et Platon étaient crypto-islamistes ! Onfray dit bien de Kant qu’il était nazi-compatible ! Oui Onfray, le matérialiste de Prisunic. Le plus effrayant est de savoir que le monde est dirigé par les adorateurs de la matière.

Lotfi Hadjiat