jean-daubigny
L’ancien préfet d’Ile-de-France Jean Daubigny, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 22 janvier 2015. (MAXPPP).

Je veux bien que l’on se trompe de quelques 10 ou 20.000 € de revenus mais pas 190.000 € ! La main à couper qu’il appartient à la secte maçonnique mais ceci n’est qu’un détail que peu de gens apprécient à sa juste valeur.


Le haut fonctionnaire et son épouse sont cités à comparaître le 28 avril devant le tribunal correctionnel de Paris. 

L’ancien préfet de la région Ile-de-France Jean Daubigny, ex-directeur de cabinet de Manuel Valls au ministère de l’Intérieur, sera jugé le 28 avril avec son épouse pour fraude fiscale, a appris l’AFP de source judiciaire, mardi 28 mars, confirmant des informations de Mediapart et Europe 1. Le couple est cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris.

Un montant d’impôts impayés de 190 000 euros

Le couple est soupçonné de ne pas avoir déclaré ses revenus entre 2011 et 2014, pour un montant d’impôts impayés de 190 000 euros. Jean Daubigny et sa femme avaient été placés en garde à vue en novembre, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en août par le parquet de Paris.

Jean Daubigny, ancien élève de l’ENA, a été préfet de La Réunion, puis des régions Champagne-Ardenne, Midi-Pyrénées, Bretagne ou encore Pays de la Loire. Il avait été nommé en mai 2012 directeur de cabinet de Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, avant de devenir préfet de Paris et de l’Ile-de-France en décembre 2012 jusqu’à sa retraite en avril 2015.

France TV Info/AFP