Résumé du procès : ils sont tous coupables, selon le ministère public !

Pr Claude Griscelli, 84 ans : 3 ans avec sursis et une amende de 75 000 euros pour trafic d’influence.
– Sénatrice Marie-Thérèse Hermange : 3 ans avec sursis et une amende de 75 000 euros avec interdiction d’exercer une fonction publique pendant 5 ans. Comble de l’ironie, Marie-Thérèse Hermange a été nommée au comité d’éthique de l’Académie de médecine en 2017, on verra bien si, en cas de confirmation des réquisitions par les juges, elle sera maintenue à son poste  !
Jean-Philippe Seta, n° 2 de Servier : 3 ans avec sursis et une amende de 75 000 euros !
– L’entreprise Servier :  375 000 euros d’amende.


Des peines de prison avec sursis et des amendes ont aussi été requises à l’encontre des autres prévenus du volet « trafic d’influence » du procès, Claude Griscelli et Jean-Philippe Seta.

Le professeur Claude Griscelli, 84 ans, paraissait jeudi 17 septembre plus intéressé par la lecture d’un livre que par l’écoute des réquisitions du ministère public devant le tribunal judiciaire de Paris. La procureure a pourtant expliqué longuement pourquoi elle décidait de requérir contre lui une peine de prison de trois ans avec sursis et une amende de 75 000 euros pour trafic d’influence.

Cet immunologue renommé est soupçonné d’avoir tenté d’influencer la rédaction du rapport de la mission d’information sénatoriale sur le Mediator dans un sens favorable au médicament, dont la toxicité faisait déjà l’objet de controverses. Il était alors consultant rémunéré depuis une dizaine d’années pour le groupe Servier, touchant près de 90 000 euros par an, depuis 2007. Une rémunération forfaitaire pour des prestations intellectuelles variées qui, selon le parquet, permettait au laboratoire d’avoir sur lui un « droit de tirage ».

Or, a rappelé la procureure de la République, M. Griscelli avait informé ses « amis » de chez Servier qu’il connaissait personnellement la sénatrice UMP (Union pour un mouvement populaire, devenu Les Républicains depuis) Marie-Thérèse Hermange à qui avait échu le rôle de rapporteur de la mission d’information sur le Mediator. Et l’enquête a permis d’établir que M. Griscelli a échangé à de nombreuses reprises avec Mme Hermange au cours de la mission d’information…