Comment est-ce possible ? C’est du pur sabotage criminel de l’hôpital public ! Le silence des médecins est également criminel…