Comment est-ce possible ? C’est du pur sabotage criminel de l’hôpital public ! Le silence des médecins est également criminel car ils ont les moyens intellectuels et financiers pour s’opposer à un tel suicide !

Ces responsables politiques savent ce qu’ils font en toute connaissance de cause. Leurs actions aux conséquences mortelles sont préméditées, il faut que ça cesse.