Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Plomb/Notre-Dame : le « New York Times » a mené l’enquête
À la une

Plomb/Notre-Dame : le « New York Times » a mené l’enquête 

Alors que la presse française ne fait pas grand-chose si ce n’est donner la parole à des membres de l’exécutif qui répètent à tue-tête qu’il n’y a absolument aucun risque sur la santé malgré la coulée et l’évaporation de 450 t de plomb disséminées en quelques heures autour de Notre-Dame, la presse Yankee, elle, fait son travail.

Ce qui est rigolo en France c’est que les responsables politiques ne reculent devant rien et jamais, au grand jamais, devant le ridicule sachant qu’il ne tue pas. Tout ceci nous rappelle bien sûr le fameux nuage magique de Tchernobyl qui s’était arrêté aux frontières franco-allemandes, faute de visa. On sait que le plomb, même en très petite quantité, est extrêmement dangereux pour la santé humaine, et comme par magie 450 t de plomb polluant notre atmosphère immédiate perd toute dangerosité par l’effet d’un simple postulat ! Qui peut croire à de telles âneries ?

Mieux encore, on risque d’étouffer de rire lorsque l’on entend les déclarations de Benjamin Griveaux, ex-porte-parole du gouvernement et futur candidat Larem à la mairie de Paris ! Il nous explique qu’il fait confiance aux déclarations des responsables ! Faut-il lui rappeler que ces mêmes responsables – ministres de la santé, ANSM, ARS… – se sont illustrés ces dernières décennies par des scandales sanitaires extrêmement graves qui ont cumulé des dizaines de milliers de morts sont jamais rien faire d’utile pour faire cesser le carnage. Faut-il leur rappeler l’existence des scandales meurtriers du Mediator, de la Dépakine, des prothèses PIP, du sang contaminé, du scandale de l’hormone de croissance ?…


Cinq mois, jour pour jour, après l’incendie de Notre-Dame de Paris, le prestigieux quotidien américain publie une enquête fouillée sur la contamination des environs de la cathédrale et la réponse apportée par les autorités.

Ou plus souvent l’absence de réponse.

« Les niveaux de poussière de plomb près de la cathédrale sont jusqu’à 1 300 fois supérieurs aux normes de sécurité françaises », reprend le Times, sur un graphique qui donne l’impression qu’une multitude de geysers gorgés de plomb s’échappent dans les airs. Au total, ce sont « plus de 6 000 enfants de moins de 6 ans [qui] vivent dans un rayon de 800 mètres autour de la cathédrale ».

Cinq mois après l’incendie et au terme d’une longue enquête, le New York Times livre ses conclusions :

Lenteur des autorités

Les premiers éléments indiquant une contamination au

[…]


Photo d’illustration : opération de décontamination aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 3 septembre 2019 © PHOTO DMITRY KOSTYUKOV – THE NEW YORK TIMES

Courrier International

15 septembre 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :