Donc, pour Rachida Dati, s’il y a trop d’immigrés quelque part, on peut en tuer quelques-uns… Du coup, comme la France s’est rendue coupable de piller l’Afrique, le massacre de Français serait légitime et compréhensible ! Ces gens dégénérés et inhumains ne se rendent même pas compte de la gravité de leurs propos, d’autant que si ces migrants fuient leurs pays et se dirigent vers l’Europe c’est justement parce que l’Occident a pillé leurs ressources et corrompu leurs dirigeants en rendant leurs pays misérables.

C’est une inversion totale des responsabilités et c’est grave car cela facilite le passage à l’acte des racialistes et autres fous furieux d’extrême droite. Bien sûr, pour dire une telle ânerie fallait trouver une Arabe de service, ça passe toujours mieux.


Après les fusillades xénophobes qui ont frappé l’Allemagne jeudi, la candidate LR à la mairie de Paris a estimé au micro de France Info que la politique migratoire menée par Angela Merkel avait joué un rôle dans le drame qui a touché le pays.

La candidate LR à la mairie de Paris, Rachida Dati, a estimé ce vendredi 21 février après les fusillades mortelles en Allemagne qu’Angela Merkel « paie au prix fort » l’accueil en 2015 de plus d’un million de migrants, dénonçant sur ce sujet le « laxisme » de la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo.

La chancelière allemande Angela Merkel « paie aujourd’hui au prix fort cette ouverture massive des frontières », dont elle « n’a pas mesuré les conséquences » et qu’elle a décidé « sans anticipation », a affirmé sur France Info l’ancienne ministre sarkozyste.


@franceinfo

Les municipales représentent « le début de la reconquête par la droite de la France », estime Rachida Dati

Embedded video

@franceinfo

Attentats en Allemagne : « Angela Merkel n’a pas mesuré les conséquences de l’ouverture massive des frontières », estime Rachida Dati



Photo d’illustration : Rachida Dati est la candidate LR pour la mairie de Paris. (Elko Hirsch / Hans Lucas)

AFP
21 février 2020